ALLOCUTION DE M. ROGER BLANCHETTE

ALLOCUTION DE M. ROGER BLANCHETTE
Président ambassadeur
édition 2001

L’OUTAOUAIS EN FêTE
LA FêTE NATIONALE DU QUéBEC

C’est pour moi une fierté, un plaisir et un honneur d’agir à titre de
coprésident ambassadeur de l’édition 2001 des grandes festivités nationales
de L’Outaouais en fête.

En tant qu’historien particulièrement intéressé par l’histoire sociale, je
suis à même de comprendre et d’estimer à sa juste valeur l’importance des
fêtes et des symboles dans la vie d’une société. à cet effet, le drapeau
québécois et la Fête nationale du Québec sont sans doute parmi les
éléments les plus rassembleurs de notre identité nationale. J’insiste ici sur
le mot rassembleur, car la fête du Québec est la fête de tous les
Québécois; elle est l’occasion rêvée, le moment privilégié où, tous
ensemble, nous pouvons, au-delà des différences et des divergences, partager
des valeurs et des aspirations communes.

Comme l’écrivait la grande philosophe Simone Weil, l’enracinement est le
besoin le plus fondamental de l’être humain. C’est seulement en s’enracinant
dans une terre et dans une société que celui-ci peut développer tout son
potentiel et s’épanouir dans tous les domaines. à cet égard, les
célébrations du 24 juin sont une toile de fond merveilleuse permettant à tous
de retrouver leurs racines, et aux nouveaux arrivants de découvrir à travers
la fête les racines du peuple avec lequel ils ont choisi de bâtir leur avenir.

Célébrer nos racines, montrer notre fierté d’être Québécois, ce n’est
pas exclure les autres, c’est au contraire leur montrer, et montrer au monde
notre hospitalité et notre ouverture, car celles-ci passent nécessairement par
l’affirmation de notre identité.

L’histoire démontre clairement que l’exclusion est toujours le fait de
sociétés timorées qui se sentent menacées et déracinées. Seul un Québec
sûr de lui, décidé, fier de son histoire, de sa langue et de sa culture, sera
en mesure d’accueillir les autres et de leur faire partager son devenir car,
comme le dit encore Simone Weil, seul celui qui est déraciné déracine.

à titre d’ambassadeur de l’édition 2001 de L’Outaouais en fête, la Fête
nationale du Québec
, j’invite donc tous les Québécois et les
Québécoises à profiter de ces festivités pour cultiver leurs racines ou à
en planter de nouvelles. L’histoire ne s’écrit pas, elle se fait, alors
faisons-la tous ensemble. Merci, et que la fête commence!

Roger Blanchette
Gatineau (Québec)
Tél. : (819) 669-1953