RAYMOND LEMIEUX S’ÉTEINT

Grand militant pour la défense et la protection du français et des écoles francophones du Québec (crise linguistique à saint-léonard)

Raymond Lemieux

Montréal, samedi le 7 avril 2018 – Raymond Lemieux, architecte et grand défenseur et protecteur de la langue française au Québec, s’est éteint ce matin à Montréal à l’âge de 84 ans.

M. Lemieux a mené une lutte acharnée à Saint-Léonard (Montréal) pour l’intégration dans le système scolaire francophone des nouveaux arrivants au Québec, à la fin des années 1960 – début 1970.

Il a fondé le « Mouvement pour l’intégration scolaire » (MIS) en 1968, a dirigé des actions directes, l’occupation d’écoles, plusieurs manifestations dans les rues et espaces de Saint-Léonard. Le point culminant de cette bataille scolaire sans précédent fût la grande manifestation passive qui s’est transformée en confrontation lorsque des centaines de policiers municipaux et provinciaux anti-émeute sont intervenus à la suite de la lecture de l’acte d’émeute par M. Le Maire de cette petite municipalité en banlieue nord-est de la métropole.

Cette « crise linguistique de Saint-Léonard » forcera finalement le gouvernement québécois à légiférer sur la protection de la langue française (lois 22, 63, 101…).

S’en est suivies des années de procès judiciaires au criminel, à la suite des accusations portées par le Ministre de la Justice du Québec contre Raymond Lemieux pour sédition et incitation à l’émeute, entre autres.

NB : la nièce de feu Raymond Lemieux, Gabrielle Lemieux, est l’actuelle présidente du Parti Québécois.

VOIR AUSSI (liste non-exhaustive) :

Je vous prie de publier (et diffuser) aussitôt que possible (cet) hommage à M. Lemieux.

Sincèrement,

Pierre Lemieux (frère du défunt)

1 commentaire

  1. Sympathie aux proches………et à votre implication dans la cause québécoise.

Les commentaires sont fermés pour cet article.