Pour le gouvernement du Québec,

Le français n’est qu’un atout!

Le gouvernement du Québec traite sa langue nationale et publique, le français, comme n’étant même plus essentielle pour y travailler. De plus, il banalise et infériorise, ici et internationalement, la connaissance du français, langue internationale.  Pour travailler à la Délégation du Québec à Tokyo la connaissance de l’anglais est obligatoire, le français facultatif!

Pour travailler à la Délégation du Québec à Tokyo, la connaissance de l’anglais est obligatoire et le français facultatif!

La Délégation est à la recherche d’un attaché(e) en recherche, science et innovation. Pour occuper ce poste, voici les prérequis linguistiques:

Maîtrise parfaite du japonais. Excellente maîtrise de l’anglais oral et écrit. Le français est un atout.

http://www.international.gouv.qc.ca/fr/tokyo/actualites/17863

La Délégation générale du Québec à Tokyo recrute …

www.international.gouv.qc.ca

Un poste d’attaché(e) en recherche, science et innovation est à pourvoir au sein de l’équipe de la Délégation générale du Québec à Tokyo.

1 commentaire

  1. Bravo à Jean-François Lépine,
    Directeur des représentations du Québec en Chine au Bureau du Québec à Shanghai, mais dans les bureaux du Consulat général du Canada

    Étudier au Québec, que des avantages !
    « Des établissements d’enseignement du Québec offrent des programmes dans les deux langues et, au Québec, une grande partie de la population est bilingue (français et anglais), notamment à Montréal. »

    Voir le vidéo promotionnel du Québec en Chine :

    Cherchez les accents et les drapeaux québécois (seulement de subtils drapeaux canadians !) et la promotion de :

    • McGill University :
    • Mile End ;
    • St-Viateur Bagel ;
    • Montreal Museum of Fine Arts :
    • Labo culinaire Foodland;
    • From Montreal to Quebec via Via;

    http://www.international.gouv.qc.ca/fr/Shanghai

Les commentaires sont fermés pour cet article.