Les « sans dessins » du Québec imposent des pictogrammes

La décolonisation des cerveaux s’impose

Philippe Couillard

Une bande de « sans dessins »!!!

Gatineau, le 17 septembre 2018- Le gouvernement du Québec multiplie les attaques contre le français. Après avoir adopté une foule de mesures de défrancisation du Québec, dont :

  • réduire la place du français sur les façades des commerces à un simple slogan,
  • nommer une ministre responsable exclusivement des « Relations avec les citoyens anglophones »,
  • créer un Secrétariat aux « affaires anglophones »,
  • adopter une « clause d’impact » qui consacre le suprémacisme de la communauté anglophone qui jouit ainsi d’un « droit de regard » sur les lois,
  • faciliter aux immigrants allophones le non-apprentissage du français, selon la Vérificatrice générale,
  • angliciser le système scolaire de langue française,
  • encourager l’anglicisation des étudiants des niveaux collégial et universitaire,

 

le gouvernement poursuit ses mesures anti-québécoises contre le français. Pour lui, le Québec est trop québécois, trop français!

Il faut, selon lui, cacher l’identité québécoise et la présence du français dans les espaces publics.

André Fortin

Pour le ministre des Transports, André Fortin, il faut réduire ou mieux faire disparaître le français des panneaux de signalisation routière pour les remplacer par des dessins, des pictogrammes!

Une bande de « sans dessins »!!!

L’effacement du français à https://www.journaldequebec.com/2018/09/14/leffacement-du-francais

Panneaux de signalisation: les pictogrammes préférés au français à https://www.tvanouvelles.ca/2018/09/13/panneaux-de-signalisation-les-pictogrammes-preferes-au-francais

Source ;

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications