Le mouvement « impopulaire » Desjardins

Que se passe-t-il dans les conseils d'administration et les assemblées générales?

Les « Press Nine », les exigences de la connaissance de l’anglais à l’embauche, les fermetures de guichets et de succursales, affichage en anglais, etc.

Une image vaut mille mots! Ici, Desjardins encourage le non-apprentissage du français, l’unilinguisme anglais et l’anglicisation des allophones.

Desjardins refuse de reconnaître que le Québec est français. Pourtant, Le recensement de 2016 le confirme clairement en affirmant que plus de 94 % des Québécois déclarent connaître le français. Les autres 6 % n’ont qu’à l’apprendre, des cours de français, il s’en donne!

5 commentaires

  1. En affichant en anglais au Québec et par ses « Press Nine », Desjardins encourage le non-apprentissage du français et l’unilinguisme anglais, en plus de donner comme message qu’il n’est pas nécessaire d’apprendre le français. Et c’est Desjardins qui le dit, une institution qui a été crée « pour contribuer au progrès du Canada français »! Il y a eu détournement de mission!

  2. C’est à quel endroit?

    • OK, Caisse de Hull-Aylmer.

  3. Le côté des affiches donnant sur la rue sont clairement en français. On en voit les reflets. Non mais…il y a une limite à pousser l’impertinence les amis.

    • OK, mais à l’intérieur on a un côté anglais. Ce doit être français des deux côtés.

Les commentaires sont fermés pour cet article.