La Société d’habitation et de développement de Montréal (SHDM)

Et ses pratiques de discrimination, d’encouragement au non-apprentissage du français et à l’unilinguisme anglais.

La SHDM refuse de reconnaître que le français est la langue de travail au Québec et la langue commune d’usage public au Québec que tout le monde doit connaître et parler sinon apprendre.

Témoignage d’une citoyenne outrée :
« J’ai communiqué avec l’OQLF pour lui souligner des situations préoccupantes comme celles-ci. On me conseille à chaque fois de porter plainte en démontrant que j’ai été lésée ! Imaginez ! Les anglais se bidonnent ! »

Danielle Massé

Vous verrez à l’offre d’emploi à https://emplois.isarta.com/cgi-bin/member2/cgi/pm.cgi?action=display&login=shdm1 que la SHDM pratique l’exclusion et l’anglicisation en exigeant la connaissance de l’anglais pour travailler au Québec les rendant ainsi plusieurs citoyens inadmissibles les privant de leur droit de travailler en français pour quelques anglophones qui refusent d’apprendre ou de parler français. Dans l’offre d’emploi, il est écrit « Maîtriser le français et l’anglais, tant à l’oral qu’à l’écrit »!

Adresses utiles : www.shdm.org et info@shdm.org

Participez à la discussion en laissant un commentaire...