« De l’anglais à Télé-Québec », une demande de l’ELAN

Alors que le CRTC vous impose, à vos frais, plusieurs stations télévisuelles de langue anglaise dans votre forfait de base et que les distributeurs par satellite ou par câble y ajoutent l’offre d’une multitude d’autres stations de langue anglaise d’ici et étrangères, les anglophones en veulent encore plus! Ils réclament maintenant une plus forte anglicisation de l’offre télévisuelle, mais cette fois-ci, des stations de langue française, dont Télé-Québec!

Dans sa forme actuelle, Télé-Québec répond parfaitement à la diversité québécoise puisque le français est la langue commune de celle-ci, parlée et comprise par plus de 94 % des Québécois. Les autres 6 % ayant avantage de l’apprendre par l’intermédiaire, entre autres, de l’écoute de stations de langue française!

S’il y a un problème avec Télé-Québec, c’est l’inverse, car on y observe facilement une tendance vers l’anglicisation et l’américanisation dans le choix du contenu de ses émissions culturelles.

Extrait de La Presse : «Télé-Québec devrait-elle diffuser des émissions en anglais destinées à la communauté anglo-québécoise? L’organisme English Language Arts Network (ELAN), qui regroupe 6000 artistes anglo-québécois, croit que si. Et il suggère au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) d’imposer à Télé-Québec de consacrer 10 % de son budget et de sa programmation à la communauté anglo-québécoise, et un autre 10 % aux communautés autochtones et culturelles. En vertu de cette proposition, Télé-Québec diffuserait ainsi des émissions en anglais, qui pourraient aussi être sous-titrées en français.»

Voir davantage: http://www.lapresse.ca/affaires/economie/medias-et-telecoms/201802/21/01-5154693-de-langlais-a-tele-quebec.php

11 commentaires

  1. Ridicule. De un, je suis sûr qu’aucun d’entre eux n’a jamais écouté quoique ce soit à télé-québec. De deux, c’est juste une chasse à tout ce qui n’est pas anglophone afin de l’angliciser. Ils veuillent que tout soit en anglais partout. Car, dans le fond, ils s’en fichent de télé-québec, ils ont leurs propres postes de tv.

  2. Non mais, ça va faire ! Pas d’anglais pour ce diffuseur qui représente l’Etat québécois dont la seule langue officielle est le français. Assez, c’est assez!

  3. Inacceptable! Nos pauvres anglophones croient être une minorité: FAUX! On n’est pas une minorité avec 300 millions d’amis en Amérique du Nord. Et s’ils veulent jouer sur les pourcentages ce ne serait pas gratuit. On va leur offrir 10 % partout, jamais plus ! 10 % pour le financement de tous leurs services y compris les universités et les hôpitaux!

  4. TLQ doit demeurer entièrement en français.

  5. Télé-Québec diffuse en français pour tous les Québécois, toutes les langues parlées au Québec. Le français est la langue commune et officielle du Québec, elle prend toute la place sur les ondes du poste. Si certains anglophones veulent passer des messages sur la chaîne, ils doivent le faire en français et je serais heureux de les entendre.

  6. Si ce sont des cours d’anglais,je suis 150% d’accord,on l’enseigne aux immigrants,alors que nous,nous n’en avons pas gratuitement,on observe une iniquité.

  7. Bonjour,

    Nous vous écrivons car nous sommes contre l’idée de mettre 10 % d’émission anglaise à Télé-Québec. Premièrement ma soeur et moi sommes âgées de 9 et 10 ans et que Télé-Québec est un des seul poste adapté pour notre âge . Deuxièment nous avons un petit frère de 9 mois et il ne pourra peut être plus écouter Pat Patrouille en anglais aussi nous trouvons qu’il y a déjà assez d’autres postes en anglais.

    MERCI D’AVOIR LU NOTRE MESSAGE.:)
    Laurence et Juliette Gagnon

  8. Je suis aussi contre l’offre de 10 % de contenu anglais. Lancer une pétition est une excellente idée!

  9. Contre. Les autres communautés culturelles sont des immigrants, alors non. Oui pour les autochtones.

    • Contre. Le français est notre langue officielle. Notre télé doit rester ce qu’elle est. En français, mais plus châtié, vu sa vocation « éducative » .

  10. Je suis contre l’offre de 10 % de contenu anglais. Je suggère que l’on lance un pétition.

Les commentaires sont fermés pour cet article.