Dans « The Municipality of Shawville », la vision orangiste poursuit son œuvre.

Que fait l’OQLF?

Pas étonnant que le Pontiac se dépeuple et s’appauvrisse et que les jeunes anglophones pontissois quittent la région pour les provinces anglophones quand les leaders d’opinion, les médias et les municipalités « reconnues* » multiplient les déclarations et les comportements qui éloignent et isolent, fermant ainsi l’avenir aux jeunes et détruisant tout intérêt pour les gens de l’extérieur de s’y installer.

Dans le site Web de la « Municipality of Shawville » (http://town.shawville.qc.ca/web/fr/), seule la page de bienvenue et les options du menu sont en français. Chaque lien du menu français mène à des pages en anglais!

Dans le Pontiac, ici dans « The Municipality of Shawville », on pratique toujours systématiquement l’hostilité, la francophobie! Le Québec, la francophonie et le français n’existent pas, et cela, de surcroît, quarante ans après l’adoption de la Charte de la langue française!

Pourtant, l’article 23 de la Charte de la langue française est très clair : « Les organismes et les établissements reconnus* en vertu de l’article 29.1 doivent assurer que leurs services au public sont disponibles dans la langue officielle. Ils doivent rédiger dans la langue officielle les avis, communications et imprimés destinés au public. Ils doivent élaborer les mesures nécessaires pour que leurs services au public soient disponibles dans la langue officielle ainsi que des critères et des modalités de vérification de la connaissance de la langue officielle aux fins de l’application du présent article. Ces mesures, critères et modalités sont soumis à l’approbation de l’Office. »

La francophobie y fleurit depuis longtemps. En 1916, le Clergé catholique avec l’appui des gouvernements du Québec et du Canada fait appliquer au Québec, dans la région outaouaise de Pontiac, le programme d’enseignement de l’Ontario régi par le Règlement 17, dont le but était par l’interdiction de l’enseignement en français de faire disparaître la langue française. Il vise l’assimilation totale.

À Shawville, même sur Facebook… le français n’existe toujours pas : https://www.facebook.com/shawvillequebec/?ref=psym_feed

La « Municipalty of Shawville » vous invite à lui faire parvenir vos commentaires à l’adresse suivante extraite de la section « française » de son site Web :

« Please feel free to contact us » :

Municipality of Shawville
350 Main Street,
CP 339,
Shawville, QC J0X 2Y0
Phone : (819) 647-2979
Fax: (819) 647-6895

Email us info@town.shawville.qc.ca

*Les municipalités « reconnues » selon l’article 29.1 doivent utiliser la langue officielle. Elles peuvent aussi, si elles le souhaitent,  ajouter une autre langue.