Campagne de Noël sous le signe de la solidarité!

Il est important de voter avec sa piastre!

C’est dans un climat de francophobie au Canada et au Québec :

  • où, en Ontario, le gouvernement conservateur de Doug Ford ferme la première université de langue française… avant même qu’elle accueille ses premiers étudiants;
  • où, toujours en Ontario, ce même gouvernement cherche à réduire les services essentiels en français;
  • où, au Québec, l’Office  québécois de la langue française (OQLF) invite les sociétés publiques et privées à faire comme Hydro-Québec en n’émettant leurs factures qu’en anglais, et uniquement qu’en anglais « aux clients » qui en font la demande;
  • où, au Québec, le gouvernement confie l’ouverture d’une faculté de médecine en Outaouais à une université de langue anglaise, l’Université McGill, qui impose aux étudiants de suivre leur année préparatoire en anglais à Montréal;
  • où, au Nouveau-Brunswick, on vient d’élire un gouvernement conservateur dont le chef Blaine Higgs, unilingue anglais, a déjà été membre du parti antifrançais « Confederation of Regions »;
  • où, au Québec, les universités et cégeps anglophones reçoivent près de 30 % du financement universitaire;
  • où, au Québec, surtout dans les régions de Montréal et de l’Outaouais, de nombreuses entreprises et commerces embauchent du personnel incapable de recevoir, servir et travailler en français;
  • etc.

 

que le mouvement « Impératif français » invite à la solidarité en relançant sa campagne promotionnelle « Mes emplettes de Noël en français! » où toute la population est conviée à encourager les entreprises et les commerces d’ici qui les reçoivent, les servent, les informent et offrent tous leurs produits conçus et présentés tout en français… Bref qui « les aiment » en français! |

Le mouvement « Impératif français » tient à rappeler qu’au Québec les droits d’être reçus, servis, informés et de travailler en français sont des droits « fondamentaux.



 

Participez à la discussion en laissant un commentaire...