Aberration révoltante! On veut du sang anglophone!!!

« English (read, spoken and written) or anglophone »

Le délire anglomane de l’Université de Montréal, du Centre intégré universitaire de santé de l’Est-de-l’Île-de-Montréal et du gouvernement du Québec

Nous vous invitons à écrire et à téléphoner nombreux aux coordonnées indiquées sur l’offre ci-jointe pour en dénoncer les exigences aliénantes et suprémacistes réclamant la « compétence! » suivante : « English (read, spoken and written) or anglophone ».  Il faut du sang « anglophone », sinon!

Les personnes responsables de cette vision démente doivent faire l’objet de mesures disciplinaires sérieuses, mais surtout les cadres supérieurs des établissements en cause et du gouvernement du Québec qui multiplient et autorisent ces pratiques aux odeurs racistes!

http://www.copl.ulaval.ca/fileadmin/copl/documents/images/Membres/Nanoeye.pdf

2 commentaires

  1. si vous souhaitez revenir à l’ancienne pratique médicale de la saignée, restez dans une bulle unilingue. Les technologies de la santé de demain au Québec et dans le monde sont partagées globalement en anglais. Un vétérinaire de pays ne sauvera pas vos petits-enfants.

  2. Il faut défendre notre langue à tout prix .Presentement on se fait envahir.

Les commentaires sont fermés pour cet article.