Si vous aviez des doutes, vous n’en aurez plus!

Les candidats à la mairie de Montréal veulent plus d’anglais
Les profils anglicisants se manifestent!

Crédit photo : CBC Radio-Canada

Bien que le français soit la langue nationale et commune d’usage public au Québec, langue que tout le monde doit connaître et parler (des cours de français, il s’en donne) et bien que dans presque tous les pays du monde, l’affichage public ne soit que dans la langue nationale, ici à Montréal, les candidats à la mairie promettent d’appuyer l’anglicisation de surcroît dans la métropole du Québec!

Plus d’anglais! C’est « là où les candidats ont trouvé un terrain d’entente, c’est en ce qui concerne la promesse « d’améliorer » les services en anglais de la Société de transport de Mont­réal (STM)… » (et par la suite, partout ailleurs!) :

« Il va falloir regarder ça de plus près, mais c’est sûr que la STM, c’est un autre conseil d’administration », a affirmé Denis Coderre.

« Pour la sécurité, ce serait important qu’il y ait des messages bilingues », a dit Valérie Plante. (Extrait du journal Metro)

Nous invitons nos lecteurs et lectrices qui ne l’ont déjà fait à se référer à « Montréal – Élections municipales 2017 : Trop, c’est trop!

1 commentaire

  1. Belle identité culturelle pour la métropole Québécoise. Je suis bilingue c’est mieux que nos anglophones qui vivent à Montréal et n’ont jamais appris le français. C’est ça le bilinguisme tant promis.

Les commentaires sont fermés pour cet article.