Raôul Duguay, l’arbre qui cache la forêt

L’arbre, bien sûr, c’est La Bittt à Tibi, chanson emblématique passée au rang de trésor national. La forêt, c’est tout le reste de l’oeuvre immense de Raôul Duguay, humaniste, poète, philosophe, conférencier, chanteur, musicien, dramaturge, cinéaste, peintre, sculpteur et bien plus encore.

Il fallait donner à lire cet artiste multidisciplinaire à un public qui ne connaît trop souvent que l’arbre de sa créativité. Dans ce vibrant portrait dressé par Louise Thériault (auteure de Serge Fiori : s’enlever du chemin, publié aux Éditions du CRAM), on plonge avec bonheur dans la complexité d’un créateur qui, en quelque 50 ans de carrière, a touché à toutes les formes d’expression, dans le vécu d’abord douloureux puis jubilatoire d’un homme aussi touchant que surprenant qui, tel un jongleur d’étoiles, peut sauter de l’excentricité la plus folle à la réflexion la plus profonde. Avec, depuis toujours, le Kébèk tatoué sur le coeur.

Une forêt formidablement généreuse qui mérite d’être explorée dans son entier…

Lauteur

Raôul Duguay est une véritable légende, une icône du milieu culturel québécois. Tour à tour poète, chansonnier, philosophe, phonéticien, artiste visuel, il illumine le paysage culturel québécois depuis plus de cinquante ans et compte parmi les – trop rares – créateurs qui accordent une importance primordiale à la réflexion et au contenu.

Proche de Gaston Miron, avec qui il fonde la revue Passe-Partout, – il participe aussi à Parti-Pris –, Duguay s’impose jour après jour, depuis 1966, dans le quotidien des gens, distillant une douce folie, d’apparence libre et inconséquente, mais chargée de sens et d’introspection.

La profondeur de sa réflexion et de son œuvre sont majeures : près de vingt albums de chansons, de nombreux ouvrages de poésie et de réflexion philosophique, des collaborations, des essais, de l’expérimentation… Inlassable chercheur, toujours à l’affût de l’expérience qui le propulsera vers un ailleurs encore plus riche, Raôul est un véritable homme de la Renaissance, dans le sens où sa curiosité n’a d’égal que son désir de transmettre aux autres ce que la vie lui enseigne. La parole, la voix, les mots sont ses moteurs.

L’auteur de la bitt à TiBi est une figure majeure de la culture d’ici, et au-delà du folklore que suggère parfois son œuvre, pour ceux qui ne connaissent que quelques-unes de ses chansons, on découvre une profonde intelligence, une réflexion structurée, un profond amour pour le genre humain… et une critique vive des travers de ces mêmes humains !

Pour commander, cliquer ICI. Aussi en vente dans les bonnes librairies.