« Préoccupé » par la survie de la « minorité » anglophone québécoise

Philippe Couillard et Jean-Marc Fournier, connaissent-ils l’Outaouais?

En Outaouais, dans la région du Pontiac au Québec, plusieurs municipalités et citoyens anglophones pratiquent un unilinguisme de rejet, d’exclusion. C’est le cas, par exemple, de la municipalité de Shawville dont le site Web à http://town.shawville.qc.ca/web/ n’existe même pas en français! Le personnel n’y connaît pas ou si peu le français. Lorsque nous avons téléphoné hier au numéro figurant ci-dessous, la réceptionniste a été incapable de comprendre quelques phrases de base et usuelles en français. Pourtant des cours de français, il s’en donne depuis fort longtemps!

C’est l’évidence même que la connaissance du français devrait être une exigence primordiale pour travailler au sein d’un organisme du public québécois, et ce même dans le Pontiac! Que font la Commission scolaire Western Québec, les écoles anglophones du Pontiac et les parents anglophones? Ne pas parler français au Québec, c’est encourager l’exode des jeunes et c’est ce qui se passe dans le Pontiac, où ils sont isolés dans l’unilinguisme anglais. « Vite Toronto, Ottawa… moi, je quitte », se disent-ils!

Ces pratiques d’exclusion sont bien réelles et dénoncées depuis fort longtemps au vu et su du gouvernement du Québec et de l’OQLF qui les encouragent même.  Tout récemment, Philippe Couillard et son ministre Jean-Marc Fournier intervenaient en faveur de ces comportements et pratiques allant même jusqu’à se dire « «préoccupés» par la survie de la minorité anglophone québécoise vivant à l’extérieur de Montréal, qu’il craint de voir être assimilée par la majorité francophone »!!! C’est une pure invention de l’esprit puisque l’anglosphère constitue une vaste majorité anglicisante en Amérique du Nord. Ne serait-ce pas plutôt par préoccupations électoralistes que les partis politiques du Québec s’intéressent de plus en plus aux votes anglophones!

Il est pourtant bien connu que dans cette région du Québec, le Pontiac, mais également dans la Basse-Gatineau et même à Gatineau, la francophobie et l’unilinguisme anglais sont omniprésents!

Sur le même sujet :

Philippe Couillard et Jean-Marc Fournier en fument du bon?

Québec inquiet de voir des communautés anglophones assimilées

Adresse utile extraite du site Web de Shawville :

Municipality of Shawville
350 Main Street,
CP 339,
Shawville, QC J0X 2Y0
Phone : (819) 647-2979
Fax: (819) 647-6895>
Email us info@town.shawville.qc.ca

1 commentaire

  1. Faites une plainte à L’OQLF

Les commentaires sont fermés pour cet article.