Pour les anglophones du Canada,

le bilinguisme veut dire que tous ceux qui ne sont pas anglophones doivent parler anglais. Mais eux n’ont pas à parler français!

« Canada is a bilingual country. You’d better speak English », répond fermement le policier à la frontière du Québec !

TOMA ICZKOVITS/ AGENCE QMI

Une nuit sur la route des migrants de Plattsburgh au rang Roxham, le Journal de Montréal a passé 12 heures dans l’État de New York et a vu passer une centaine de personnes vers le Québec.

Des taxis bondés de migrants se succèdent même la nuit sur le petit chemin Roxham, qui mène directement au Québec en partance de Plattsburgh. En moins de deux mois, plus de 8000 personnes ont décidé de tout laisser derrière aux États-Unis ou en Haïti pour demander l’asile au Canada, en traversant dans le bois avec leurs enfants et leurs énormes valises.

Le Journal a passé plus de 12 heures dans l’État de New York, tout près de la frontière canadienne, et a assisté à la fuite d’une centaine de ces migrants vers le nord.

La suite : http://www.journaldemontreal.com/2017/08/25/une-nuit-sur-la-route-des-migrants-de-plattsburgh-au-rang-roxham