MISSION ISRAËL / CISJORDANIE 2017

Le tout-anglais ! Le gouvernement du Québec ne respecte pas la Charte de la langue française

En contravention avec sa propre législation linguistique, le gouvernement du Québec a récemment publié un répertoire bilingue pour les entreprises participantes à la mission du premier ministre Philippe Couillard en Israël et en Cisjordanie (https://www.economie.gouv.qc.ca/fileadmin/contenu/documents_soutien/exportation/mission/MissionIsrael_Repertoire_Web.pdf).

En vertu de l’article 7 de la Politique gouvernementale relative à l’emploi et à la qualité de la langue française dans l’Administration, « l’Administration emploie exclusivement le français avec les personnes morales et les entreprises établies au Québec ». (p. 4)

Au surplus, si cette publication était distribuée à des représentants d’entreprises rencontrées en Israël et en Cisjordanie, elle pourrait être bilingue, mais ne respecterait pas les articles 7 et 8 de cette Politique :

  1. […] Lorsqu’elle communique avec une personne morale ou une entreprise établie à l’extérieur du Québec, elle peut employer à la fois le français et une autre langue, ou uniquement une autre langue, selon ce qui est le plus approprié.
  2. Dans le cas où la traduction d’un document est permise conformément à la politique linguistique d’un ministère ou d’un organisme, la version dans une autre langue est présentée sur un support distinct et la mention « Texte original en français » dans la langue visée y est ajoutée.

Tel que présenté, le Répertoire banalise le français comme langue officielle et nationale du Québec et donne un statut équivalent à l’anglais. Le Québec, État membre de la Francophonie, et son premier ministre participent allègrement à l’anglicisation de la planète!

Dans un souci de respect des deux territoires visités, il aurait été préférable de présenter une traduction arabe et hébreu, langues officielles de ces pays. C’est ainsi présumer que tous comprennent l’anglais dans cette région.

De plus, notons que douze entreprises québécoises inscrites à cette mission disposent d’un site Web en anglais seulement, ce qui serait également illégal en vertu de l’Article 52 de la Charte de la langue française:

Callbox (Montréal) (www.usecallbox.com)
Evinance (Montréal) (www.evinance.com)
Fuzzy AI (Montréal) (https://fuzzy.ai/)
HammerSmith Consulting Group (Montréal) (www.hscg.ca)
Jenmen Enterprises (Montréal) (www.jenmen.ca)
Linkr (Montréal) (www.linkreducation.com)
Marinvent (Saint-Bruno) (www.marinvent.com)
Optima-Aero (Saint-Mathieu-de-Beloeil) (www.optima-aero.ca)
Upclick (Montréal) (https://upclick.com)
Vrvana (Montréal) (www.vrvana.com)
You show (Québec) (www.youshow.io)