Made for sharing, dites-vous? C’est pathétique!

Message que je viens d’envoyer à l’organisation de Paris 2024, le comité qui pilote la candidature de Paris pour les Jeux olympiques de 2024.

En tant que responsables de Paris 2024, j’espère que vous pouvez lire le français. À voir comment vous faites la promotion de la candidature de Paris aux Jeux de 2024, je suis en droit de me poser cette question. En fait, la France se donne les airs d’un pays anglo-saxon. L’anglais devient la langue d’usage pour, supposément, donner un caractère universel au projet…

Je me souviens des dernières éditions de Jeux olympiques où l’Organisation internationale de la francophonie y envoyait des observateurs (Grand Témoin de la Francophonie) pour veiller à ce que la langue française y occupe la place qui lui revient. Quelle place? Celle que lui confère l’article 23 de la charte olympique : « Les deux langues officielles du Comité international olympique (CIO) sont le français et l’anglais. En cas de litige, la langue française fait foi ». Le français est donc la première langue olympique.

Quel paradoxe! Le pays qui devrait être le principal ambassadeur de la langue française dans le monde, la France, renie son identité aux yeux de la planète entière. Il faut le faire. Et personne ne se lève en France, ni à Paris d’ailleurs, pour dénoncer cette aberration. Où sont les femmes et les hommes qui aspirent à devenir président de la République? Et que dire de la maire de Paris? L’anglais est-il devenu la langue officielle de la France et de sa capitale?

L’actuel président de la République, M. François Hollande, a prononcé ces paroles lors de ses vœux à la nation française le 31 décembre dernier : « La France est un pays admiré, attendu et même espéré partout dans le monde. C’est sans doute l’héritage de notre histoire, de notre langue, de notre culture, mais c’est surtout le respect qu’imposent nos valeurs, notre mode de vie…».

Made for sharing, dites-vous? C’est pathétique!

Pierre Laberge, Québec

Adresses utiles à utiliser sans modération : 

Premier ministre de France : http://www.gouvernement.fr/contact/ecrire-au-premier-ministre
Députés de l’Assemblée nationale : http://www2.assemblee-nationale.fr/deputes/liste/alphabetique
Mairie de Parie : http://www.paris.fr/contact#vous-souhaitez-ecrire-un-message-a-la-maire-de-paris_2

Paris 2024 :
bienvenue@paris2024.org;
https://www.facebook.com/Paris2024
@Paris2024 

Sur le même sujet :
Les élites et les politiques français contre le français et la francophonie?
Jeux olympiques 2024 : « Made for Sharing » est le slogan de Paris

3 commentaires

  1. Le dossier de candidature en français, dit de phase 3, envoyé aux membres du CIO et qui fait pourtant 76 pages, ne mentionne pas le slogan « Venez partager »! http://www.paris2024.org/medias/bidbook/bb3_fr_inter_02_02_2017_bd.pdf

  2. ce 13 février 2017
    Veuillez trouver ci-dessous en copier/coller la réponse du Cabinet de Madame Hidalgo, maire de Paris, suite à mon message concernant le slogan en Anglais,
    Marie-Hélène MOROT-SIR

    « Madame,

    Pour faire suite à votre courriel, nous tenons à vous rappeler que le Comité International Olympique a deux langues officielles, l’anglais et le français et il était donc logique pour nous d’avoir une signature bilingue, anglaise et française, qui nous permet de nous adresser au monde entier.

    Notre objectif de l’emporter nous contraint à convaincre à l’international, et nous devons porter notre message dans la langue utilisée par la très grande majorité du mouvement sportif international.

    Dans un second temps, une fois la victoire acquise, nous serons en mesure de promouvoir le français aux Jeux Olympiques plus qu’aucune ville hôte ne l’a jamais fait, et contribuer à renforcer la place du français dans le monde.

    Enfin, nous vous précisons que notre slogan existe aussi en français « Venez partager » et qu’il a aussi été diffusé sur la Tour Eiffel.

    Cordialement,

    LE CABINET DE LA MAIRE DE PARIS »

  3. Un grand nombre de Français se lèvent et sont du même avis que vous, Monsieur Laberge: C’est absolument pathétique !

    J’ai personnellement écrit à Madame Hidalgo, maire de Paris.. et à plusieurs députés, il me reste à contacter François Hollande.. malheureusement les messages envoyés atteignent rarement le principal intéressé, elles restent souvent aux mains de secrétaires particuliers et les réponses sont toujours semblables… Il faudrait que la France entière se lève, accompagnée de votre Québec et pourquoi pas aussi tous les autres pays francophones.

    Continuons à informer tout un chacun, continuons à protester au plus haut niveau et …Gardons l’espoir!
    Marie-Hélène MOROT-SIR

Les commentaires sont fermés pour cet article.