Les « Bonjour/Hi » du gouvernement du Québec

Jean-Marc Fournier

Pas étonnant que le Canada préfère ignorer le fait que le Québec est français et ne respecte pas cette réalité quand le cabinet du ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Francophonie canadienne, lui-même, répond « automatiquement » en « bilingue » aux citoyens qui lui écrivent. Voir ci-dessous

———- Message transféré ———- De : _Boîte_SRIDAI, ministre <ministre.SRIDAIministre@mce.gouv.qc.ca>

Date : 6 décembre 2017 à 18:15

Objet : Réponse automatique : Le «Bonjour/Hi» est un «signe de respect» ?

Bonjour,

Nous accusons réception de votre courriel et nous vous en remercions.

Nous vous assurons que nous en prenons bonne note et que si requis, une réponse vous parviendra dans les meilleurs délais.

Veuillez agréer l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Hi,

We acknowledge receipt of your email and we thank you.

We assure you that we take note of your request, and a response will be sent to you as soon as possible.

Please accept the expression of our best feelings.

Cabinet du ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Francophonie canadienne et ministre responsble de l’Accès à l’information et de la Réforme des institutions démocratiques

1 commentaire

  1. La politique de bilinguisme du Canada ne s’applique qu’au Québec!

Les commentaires sont fermés pour cet article.