Le Québec est aussi anglais, selon le premier ministre du Québec!

Et le chef du Parti québécois en fait la promotion!

Philippe Couillard

Quand le monde ne regarde pas !

« …quand le monde ne regarde pas le Québec, «notre langue commune c’est le français », dit Lisée!

Lors d’une déclaration solennelle, tout à fait justifiée et nécessaire, à la suite de l’attentat meurtrier survenu dans une mosquée de Québec, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a, une fois de plus, fait table rase de la politique linguistique du Québec et de sa langue officielle, le français, en choisissant, dans son discours, de mettre sur un pied d’égalité et le français et l’anglais. D’ailleurs, Impératif français a déjà dénoncé cette attitude de M. Couillard sur la scène internationale, attitude qui laisse croire au monde que le Québec est un État bilingue.

Jean-François Lisée

Évidemment, cette promotion d’un Québec bilingue, ici ou ailleurs, est inacceptable, mais là où le bât blesse encore plus, c’est lorsque le chef du « Parti québécois», Jean-François Lisée, entérine cette vision d’un Québec bilingue, alors même que Statistique Canada vient de confirmer que l’avenir du français est menacé au Québec. Par conséquent, les propos suivants de M. Lisée, en appui au choix linguistique de M. Couillard, sont choquants et dépassent l’entendement : « Même si le français a un statut international, il faut admettre que l’anglais s’est imposé dans le monde. » Force est de constater que M. Lisée idolâtre la langue anglaise au point d’en faire l’unique langue de référence dans le monde lorsque celui-ci affirme : « Il faut vivre dans le réel. Si on veut passer (au réseau américain) CNN et que tout le monde comprenne exactement ce qu’on a dire, et qu’on parle anglais, pourquoi pas? ». De surcroît, M. Lisée ajoute l’insulte à l’injure lorsqu’il affirme : « Le monde regardait le Québec et c’était normal qu’il s’adresse en anglais (au monde). » Mais, si le monde ne regarde pas le Québec? M. Lisée a une réponse toute simple : « notre langue commune, c’est le français ».

Pour contrer cette banalisation de la diversité mondiale, de la francophonie et du Québec, Impératif français recommande à M. Lisée de se tenir debout, comme l’ont fait avant lui nombre de chefs du Parti québécois, parce que le Québec français est la pierre angulaire du Québec d’hier, d’aujourd’hui et de demain. En conséquence, les Québécoises et les Québécois, selon le président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault, « n’ont pas à cacher qu’ils sont de langue française ici et sur la scène internationale »!

À ce sujet :

Le Québec peut aussi parler au monde en anglais, dit Lisée

11 commentaires

  1. Le systeme politique est un echec dans son ensemble.
    On est mures pour la revolution

  2. Je suis péquiste et à voir mr. Lisée approuvé mr. Couillard c’est sur qu’ils n’auront pas mon vote ni un ni l’un ni l’autre au prochaine élection.

  3. Regardez un exemple. Lorsqu’il parlait de la clause « Achetez québécois » en réponse au protectionnisme américain, il a appelé « buy quebecois act ». Il n’est pas encore au pouvoir que déjà il impose l’anglais comme langue de commerce. On comprend alors que le français sera aussi bien protégé avec lui qu’avec les libéraux

  4. Nos députés n’ont pas à parler en anglais lorsqu’il parle au nom de l’État…

  5. Si un singe se présente aux prochaines élections, il obtient mon vote tant que ces 2 bouffons fédéralistes (Couillard et Lisée) sont éliminés de la carte avec leurs partis. Avec eux, notre argent sert à engraisser les plus gros et ils sont trop miséreux pour payer un interprète. Poutine aussi sait parler anglais, mais il respecte assez son peuple pour parler russe et ne pas perdre son temps avec une langue secondaire. Le français est « LA » langue officielle au Québec.

  6. Pour leurs accoler le suffixe ÉLITES, faudrait qu’ils arrête de faire les tapis

  7. Nous voyons bien que les élections s’en viennent , nos deux mitaines se font du capital politique, C très désolant de voir ça en 2017.je ne sais pas ce que nous devrons faire pour renverser la vapeur, mais un jour il va falloir y voir.

    • Oui et peut être que la solution est d’essayer un nouveau parti plutôt que de jouer avec deux partis qui sont du pareil au même ca ne peut pas être pire ça serait la seul manière de leur faire comprendre si ils en sont capable

  8. Trahison de nos élites!

    • Est-ce une trahison ou de l’ignorance sûrement pas de l’instruction, mais un manque de savoir vivre debout ou en patriote…

Les commentaires sont fermés pour cet article.