Le délire anglomane dérange le père Noël! Il a besoin de vous!

Dans le contexte où le gouvernement québécois multiplie sans cesse les mesures d’anglicisation systémique, tout en refusant d’agir pour l’avancement du français, Impératif français lance de nouveau cette année sa célèbre campagne « Votons avec notre piastre – le père Noël a besoin de vous ! » en insistant pour que toute la population y participe très activement. « Il est plus que jamais Impératif français que tous et toutes y participent », a déclaré le président, Jean-Paul Perreault, « et afin de rejoindre plus particulièrement les jeunes et le Québec pluriel, nous avons innové et ajouté cette année un nouveau message promotionnel de cohésion sociale. »

M. Perreault souligne l’importance de la participation citoyenne à cette campagne, maintenant et ensuite tout le temps, en mettant en évidence l’ampleur du délire anglomane et ses effets et en rappelant ce qui suit :

  • Des études de l’OQLF révèlent que seulement 21,2 % des Montréalais travaillent uniquement en français, soit moins d’un sur quatre bien qu’au Québec, la loi stipule clairement que le français est la langue de travail!
  • De nombreux commerces de Montréal et de l’Outaouais, malgré la loi, imposent l’anglais en embauchant du personnel incapable de parler français ou si peu. Aucune excuse, car des cours de français, il s’en donne!
  • Discrimination et dominance de l’anglais par la création du poste de ministre responsable des Relations avec les citoyens, mais exclusivement « d’expression anglaise » et d’un secrétariat aux « affaires anglophones »!
  • Encore plus de discrimination et dominance par l’introduction d’une « clause d’impact » qui cède à la communauté anglophone un droit de regard de la sur les nouveaux projets de loi et règlement.
  • La banalisation et l’infériorisation du français se répandent notamment dans les multinationales, dont Adidas qui ne considère le français que comme un simple « accommodement » auquel elle consent avec condescendance par quelques mots de français lors de son lancement officiel!
  • Multinationales ou autres entreprises que le gouvernement encourage à utiliser un nom de marque de commerce en anglais pour autant qu’un petit slogan en français figure sur la façade de leur édifice!
  • Encouragement au non-apprentissage de la langue nationale par la multiplication systémique des « Press nine » et du retour des « Bonjour/Hi »!
  • La vérificatrice générale révèle que « la francisation des immigrants au Québec est un échec ». Seulement le tiers des immigrants auxquels est destiné le processus de francisation se sont inscrits aux cours offerts par le ministère de l’Immigration et plusieurs abandonnent même en cours de route, sans qu’aucun suivi ne soit effectué par le ministère.
  • Lancement du programme de médecine de McGill en Outaouais où l’enseignement par vidéo-conférence pendant les trois premiers semestres ne sera qu’en anglais pour desservir une population à près de 90 % francophone.

 

Votons avec notre piastre!

Le succès de la campagne du père Noël dépend de la participation de tout le monde. Impératif français n’en fait pas mystère : les consommateurs sont au cœur de cette campagne. Impératif français rappelle que c’est d’abord le père Noël qui a besoin de vous, non l’inverse.

Comme chaque année, Impératif français lance sur les ondes des stations radiophoniques et télévisuelles participantes sa vaste campagne promotionnelle « Votons avec notre piastre – Le père Noël a besoin de vous! » auprès des consommateurs afin de les encourager à favoriser par leurs achats les marchands et les entreprises qui les respectent, ceux chez qui tout est en français!

Impératif français rappelle à tous et à toutes que le vrai père Noël (les bons commerces) parle français et qu’il s’empresse toujours d’accueillir et de servir les clients en français et de leur vendre tous les produits désirés en français.

Nous vous invitons à diffuser LARGEMENT » cette campagne dont le succès et les retombées dépendent de vous. Le père Noël vous remercie de votre appui!

Pour visionner les publicités, cliquer ICI.