Le culte de l’anglais ou l’anglomanie de nos universités

Le cas de l’Université de Montréal

On nous informait la semaine passée que ces publicités « in English » de L’Université de Montréal étaient aussi affichées dans le métro de Montréal!

Comment fait-on pour « déprogrammer » les anglomanes à la source de ce culte de l’anglais? Sinon, il faut les inviter à se trouver un emploi ailleurs et cela presse!

Publicités «in english» pour l’Université de Montréal – L’institution courtise les étudiants d’Ottawa en anglais seulement (Le Devoir)

Photo: Diego Elizondo «Oh great, another university ad», indique la publicité, sur un ton moqueur.

En pleine campagne de recrutement, l’Université de Montréal courtise les étudiants d’Ottawa… en anglais seulement. L’université, qui n’offre que des programmes de langue française, a pourtant choisi l’anglais pour sa plus récente offensive publicitaire dans la capitale fédérale.

La suite : http://www.ledevoir.com/societe/education/491837/l-udem-courtise-les-etudiants-d-ottawa-en-anglais-seulement

2 commentaires

  1. Before pissing and moaning about the existance of English on campus, perhaps work on the French of your students. I’ve read government employee reports that came from Francophones that were written at 3rd grade level!

  2. Fabulous! I hope the U of M tell QC to let them advertise to who they want and in whatever language they want–as should be the rights of us all. Our money our advertising.

Les commentaires sont fermés pour cet article.