Lancement de la campagne « Oui, je parle français! »

Impératif français lance une campagne pour la cohésion sociale, le rapprochement, l’avenir

Impératif français lance une campagne promotionnelle télévisuelle et dans les médias sociaux, en anglais et en français, pour la cohésion sociale et le rapprochement par le partage du français. Par cette nouvelle action, Impératif français cherche à renforcer auprès de tous les Québécois et Québécoises de toutes origines le besoin de parler et de se parler en français et quelle fierté, de vivre et de bâtir l’avenir d’une nation riche, unique et différente en Amérique du Nord et dans le Monde.

Le Québec compte dans sa population plusieurs communautés culturelles auxquelles, entre autres, cette campagne s’adresse. Langue internationale parlée sur les cinq continents, le français est aussi la langue commune d’usage public, la langue de travail et la langue nationale du Québec. Le plaisir de la connaître et de la parler ouvre les portes du monde, des différentes administrations publiques et facilite également l’intégration dans le secteur privé. En outre, la maîtrise du français facilite le rapprochement et la cohésion, ainsi que la participation à la vie politique et culturelle d’un milieu unique en Amérique du Nord. Cette maîtrise est la voie royale pour s’assurer une qualité de vie et pour bâtir son avenir au Québec et dans le Monde. Le français, c’est la démocratie culturelle !

En outre, la connaissance du français permet d’abattre les préjugés, de rapprocher les citoyens et de développer une vision intégrée capable de se doter d’objectifs communs. Pour tous, au Québec et dans le Monde, le français est la clé de l’avenir.

 

1 commentaire

  1. J’appuie Impératif Français par des dons depuis plusieurs années et le tout a débuté lorsque j’ai vu les premières publicités à la télé. Je suis donc totalement d’accord avec la démarche proposée ici.

    Je me demande si ces publicités sont présentées aussi sur les réseaux anglais du Québec et comment elles sont (ou seraient) reçues.

Les commentaires sont fermés pour cet article.