Des cégeps anglomanes?

Nous recevions récemment des courriels d’étudiants et de professeurs qui dénonçaient l’enseignement de certains cours généraux et de spécialisation en anglais dans quelques  programmes d’études offerts par les cégeps de langue française au Québec. Dans l’un de ces courriels, on mentionnait même que la direction refusait d’offrir un cours en français prétextant que celui-ci n’existait pas dans cette langue! C’est vraiment diminuant et insultant pour nos professeurs, nos chercheurs, nos techniciens, notre savoir-faire, nos traducteurs!

Nous avons perdu ces courriels suite à des problèmes avec notre logiciel. Mais, nous aimerions, si vous les connaissez , que vous fassiez connaître les programmes et les cégeps en cause. Cette situation est carrément inadmissible!

Au-delà du droit et du bon sens qui dictent aux établissements postsecondaires l’obligation d’offrir tous leurs programmes et cours de discipline avec livres de base et matériel pédagogique en français, il y a aussi leur mission de former et de préparer les étudiants et étudiantes à travailler, créer, informer, développer, gérer… en français au Québec!

D’ailleurs, à quoi servent les budgets pour la création de nouveau matériel pédagogique, les libérations de temps, les congés sabbatiques, l’obligation de publier, les 20 heures et plus sans enseignement, selon le niveau, dans la charge des professeurs…?