Date de l’incident : depuis 150 ans!

Parlement fédéral

Nombreuses réalités ostracisantes et pratiques discriminatoires en vigueur au sein du gouvernement de la fédération canadienne

En réaction 1) aux citoyens qui ont déposé des plaintes auprès du Commissariat aux langues officielles pour dénoncer le fait que le premier ministre du Canada, M. Justin Trudeau, se soit adressé à toutes et à tous en « osant » répondre en français au Québec à une question posée en anglais  et 2) à l’odieuse demande d’excuses du « Quebec Community Groups Network »,

Impératif français, reprenant la même logique, dépose la plainte suivante, celle-ci vraiment fondée et d’envergure pan canadienne, en lien avec de nombreuses réalités ostracisantes et des pratiques discriminatoires en vigueur au sein du gouvernement de la fédération canadienne et de sa fonction publique auprès du Commissariat relativement :

1) à la nomination par le Parlement fédéral de ministres, chefs de cabinet, sous-ministres, hauts fonctionnaires, juges, membres de conseil d’administration et de gestion de sociétés d’État, sans omettre le personnel des missions diplomatiques canadiennes… incapables de parler français bien que le Canada ait le français comme langue officielle et soit un pays francophone, membre de l’Organisation internationale de la Francophonie;

2) aux nombreuses pratiques discriminatoires contre les francophones et le français observées et confirmées à plusieurs reprises dans les Rapports annuels du Commissariat aux langues officielles lui-même, au sein de nombreux ministères et organismes fédéraux, dont notamment Air Canada, la Défense nationale et les forces armées, l’Office national de l’énergie, la Gendarmerie royale du Canada, Environnement Canada, les Services frontaliers canadiens…

Quant à la date de l’incident demandée sur votre formulaire de plainte, celle-ci est : depuis 150 ans! Pour plus de renseignements, nous invitons le Commissariat à consulter ses rapports annuels depuis sa création.

À ce sujet, pour en savoir plus : http://www.imperatif-francais.org/articles-imperatif-francais/articles-2017/demande-dexcuses-pour-avoir-parle-francais-au-quebec/

1 commentaire

  1. Notre statut de province n’à aucun sens. Le Canada veut nous noyer.

Les commentaires sont fermés pour cet article.