L’apartheid granbyen

Granby choisit et défend ses préférences partitionnistes.

STOP Panneau 2016Lorsque le gouvernement du Québec a exigé que tous les panneaux de signalisation STOP au Québec soient remplacés par des panneaux ARRÊT, son intention était évidente. Il voulait clairement indiquer à toutes et à tous, mais surtout aux visiteurs, touristes et immigrants que le Québec est un espace avec son identité et sa langue propres en Amérique puisqu’il est français. 

Toutes les municipalités du Québec ont emboîté le pas, sauf celles aux profils d’apartheid partitionniste et suprémaciste anglophone, les villes des banlieux « ultra riches » anglophones de la région de Montréal. Elles ont violemment refusé et refusent toujours de reconnaître que le Québec est français. Le mot « ARRÊT » fait trop français, trop québécois pour elles! Elles ont même eu recours à leurs petits amis d’alors du Parti Libéral du Québec pour obliger l’OQLF à reconnaître que le mot « STOP » est français rendant ainsi légal leur apartheid suprémaciste. Ce sont ces mêmes villes qui ont refusé de nommer un lieu public du nom de René Lévesque. Apartheid et partition exigent, le boulevard René-Lévesque prend dans l’Ouest de l’île le nom de « Dorchester » qui « fut le deuxième gouverneur britannique de la Province of Quebec »!

Jusque là rien de trop étonnant puisque le rejet du Québec par une frange d’extrémistes anglophones n’étonne plus! Mais là où tout le monde sera davantage surpris, c’est d’apprendre qu’une ville francophone, la Ville de Granby, ait choisi, adopté et défend toujours ces préférences partitionnistes. Le quotidien local La Voix de l’Est

le confirme : « les conseils municipaux ont toujours favorisé l’utilisation du mot stop (« mot d’origine anglaise » refusant au fil des décennies, de façon même acharnée, le mot français « ARRÊT » utilisé pourtant partout au Québec!*) Plusieurs résolutions ont été adoptées à cet effet entre 1978 et 1993, même si elles allaient parfois à l’encontre des volontés du ministère des Transports du Québec »!

Granby - Ville rayonnante

Quelques adresses utiles :

mairie@ville.granby.qc.ca
sgiard@ville.granby.qc.ca
jeanlucnappert0907@yahoo.ca
jbourdon@ville.granby.qc.ca

Pour les adresses de tous les membres du conseil municipal : http://www.ville.granby.qc.ca/fr/ville/nav/conseil/membres.html

*note d’Impératif français

2 commentaires

  1. Dans toutes les sociétés, peu importent les lois adoptées, il y aura toujours des « rebelles délinquants » dont l’identité individuelle est la spécialité au détriment de leur volonté d’appartenance à la majorité. « Honni soit qui mal y pense ! »

  2. Je me souviens d’une journée, d’une marche avec à mes côté Roger Paré, député du parti québécois de cette circonscription. Le débat était dans l’air. Je revenais du Vénézuela où à chaque coin de rue il y avait une enseigne qui disait « PARE » ce qui signifie « Arrêtez ». Je lui avait soulevé la chose. Bizarre qu’au Québec on hésitait encore sur le respect de notre langue.

Les commentaires sont fermés pour cet article.