Entourloupette gouvernementale

Canadian Tire Gap 2015 Walmart Best Buy 2015 Costco 2015 Guess 2015 Old Navy 2015

Le gouvernement Couillard « ose » annoncer que les grandes entreprises qui ont dépensé et continuent de dépenser plusieurs millions de dollars en procédures et poursuites judiciaires de toutes sortes, et ce, dans le but de ne pas respecter le Québec pourront continuer de polluer l’environnement culturo-linguistique du Québec avec des noms de marques de commerce uniquement en anglais.

Au fait, le futur règlement « invitera » ces entreprises à afficher un peu de français, un slogan en français par exemple, sur leurs façades. Mais de qui veut-on rire au juste, puisque cette mesure existe déjà dans la Charte de la langue française depuis son adoption, en 1977, à l’article 58 où il est stipulé très clairement : : « L’affichage public et la publicité commerciale doivent se faire en français. ».

Selon Impératif français, cette entourloupette gouvernementale ou « patente à gosse » ne changera rien à rien, car tous les Costco Wholesale, Walmart, Best Buy, Curves, Guess, Canadian Tire et autres grandes surfaces ne seront toujours pas tenues de franciser ou d’ajouter un terme descriptif ou un générique en français à leur marque de commerce qu’elles utilisent comme nom d’entreprise dans leur documentation et sur toutes les plateformes inimaginables.

À sa façon, le gouvernement du Québec vient de balayer du revers de la main tous les efforts consentis par les entreprises qui ont déjà francisé leur nom ou ajouter un terme descriptif ou un générique à celui-ci. Et quant aux nouvelles entreprises, le message est on ne peut plus clair! Québec leur dit : Si vous utilisez une marque de commerce unilingue anglaise comme nom d’entreprise vous serez toujours les bienvenues chez nous!

Enfin, cette mesure ressemble à s’y méprendre à un coup de mise en marché téléguidé par le gouvernement qui offre ainsi une occasion en or à ces grandes entreprises de s’organiser une campagne promotionnelle au détriment de toutes celles qui ont choisi de nous respecter, de respecter le Québec!

Source :
Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications

1 commentaire

  1. ces mesures sont la répercussion de l’endettement continuel et des déficits accumulés des 13 dernières années du parti libéral que jean charest a débuté et qui est soutenu par un gouvernement couillard qui se permet de changer les règles du système et qui diminue le pouvoir économique de la population francophone en s’attaquant aux jeunes familles et aux plus démunis de la société. c’est un jeu qui ressemble à du nettoyage ethnique en douceur. appauvrissons les francophones, l’économie les rattrapera et l’anglais sortira gagnant, comme depuis des centaines d’années. Mais tout ce qui peut être fait pour contrer ce futur devrait être entrepris par ceux qui sont au pouvoir et qui se servent de la démocratie pour régner en conquérant comme le Québec ne devrait pas se plaire. Mais ce sont des canadiens qui ne voient pas le français comme étant un atout pour le canada. mais connaissez-vous les raisons de cet APPLAVENTRISME QUÉBÉCOIS.
    La solution serait de trouver une mine d’or qui serait uniquement réservée à être exploitée par des francophones et qui mettraient leurs économies pour la développer. Aux vues de ces 40 dernières années, un projet de ce genre ne pourrait être financé par les francophones parce que l’histoire nous a appris et nous apprend toujours que c’est L’ARGENT QUI EST LE NERF DE LA GUERRE.et que ça le Québec en DOIT , Et il s’est tellement endetté et vu qu’il n’est qu’un petit ilet francophone dans un océan Anglo-Saxon très riche, le français devient une difficulté pour des travailleurs qualifiés que le Québec ne fournit pas, car les ressources n’y sont pas avec les politiques actuelles.
    Toute intervention gouvernementale est maintenant d’un ridicule car les entreprises n’ont plus de règles à respecter. Comment notre ilet peut-il maintenant se comporter, en plus de tous ses problèmes financiers.
    L’histoire démontre que l’assimilation est souvent causé par l’effet du manque financier sur la survie individuelle. Pour travailler, il faut les compétences exigées pour l’emploi et ces exigences impliquent la connaissance DE L’ANGLAIS DANS UN ILET FRANCOPHONE
    MA SOLUTION: RASSEMBLER LA POPULATION FRANCOPHONE DANS UNE NOUVELLE STRUCTURE FINANCIÈRE ÉTABLIE POUR AUGMENTER LA RICHESSE DE SES PARTICIPANTS À L’AIDE DES COMMERÇANTS DÉSIRANT RESPECTER LA FRANCOPHONIE. L’avenir de la francophonie est maintenant en jeu et à 62 ans jamais je n’aurais cru voir la loi 101 être aussi écorchée, cette loi qui a été combattue jusqu’en cours Suprème (merci à pet)

Les commentaires sont fermés pour cet article.