Agropur modifie sa vision et ses pratiques!

Les produits laitiers et le français, bons pour la santé?

AgropurTout entreprise ou commerce au Québec qui embauche des employé(e)s qui ne parlent pas français s’exposent à de « sérieux » problèmes. Des cours de français, il s’en donne.

Nous remercions tous ceux et celles qui sont intervenus à la suite de notre appel citoyen à exercer des pressions pour qu’Agropur révise sa vision et ses pratiques anglicisantes de gestion, de recrutement et d’embauche.

Prenons bonne note! Agropur s’excuse par communiqué en spécifiant que  « la prise de cours de français par les cadres concernés débute immédiatement… »

Tout de même, ce qui irritait par-dessus tout, c’était que cette entreprise ait adopté des pratiques qui permettent ce genre d’abus.

Il faut tout de même préciser, au profit d’Agropur, que le chef de la direction de la coopérative, Robert Coallier, a pris à ce sujet des engagements très clairs : « Nous nous assurerons dorénavant d’embaucher des cadres qui, s’ils travaillent au Québec, peuvent communiquer adéquatement en français. »

Le Québec est Impératif français, qu’on le dise!  

Sur le même sujet : C’est « lait »! Les anglomanes d’Agropur méprisent le Québec, la francophonie et leurs employés!

2 commentaires

  1. Ils se sont dit:OKA que la population nous laisserait tombé😥

  2. Il ne pouvait pas y penser avant? Surtout que sur le site web, le « on embauche selon les compétences, pas selon la langue » ne semble pas s’appliquer pour les postes offerts au Québec. L’exigence de l’anglais est douteuse dans plusieurs cas et injustifiée selon moi.

Les commentaires sont fermés pour cet article.