Le hockey, le sport national des Canadiens… anglais!

Canadiens de Montréal

Vous êtes anglophones? Que ce soit par câble, par satellite ou par voie hertzienne (aussi appelée diffusion « par les airs »), peu importe, vous aurez accès à un service de 1re classe, du mur à mur! Rien de trop beau pour la classe dirigeante! Vous pouvez capter en anglais, et ce sans aucuns frais additionnels, les séries éliminatoires de hockey entre le Canadien de Montréal et les équipes adverses au réseau anglais CBC! Sans aucuns frais additionnels pour les anglophones!

Canadien de MontréalPar contre si vous êtes francophones, pas de hockey en français pour vous que ce soit « par les airs » ou dans le service de base par câble ou par satellite. Rien en français « par les airs »! Quant aux abonnés du câble ou du satellite, contrairement aux anglophones, il vous en coûtera plus cher puisque vous aurez à payer un supplément pour un abonnement additionnel ou encore il faudra vous priver dans vos bouquets d’une autre station. Réduction de service, frais additionnels ou perte de revenus pour d’autres stations, si vous croyez en vos droits et que vous tenez à voir les séries éliminatoires en français!

Cette discrimination systémique en faveur des anglophones et la surfacturation des francophones sont possibles grâce au gouvernement fédéral, au CRTC… dont les législations autorisent ceci!

2 commentaires

  1. Cher Troy,
    les droits de diffusion des matchs de hockey de la NHL, tout comme ceux des jeux olympiques, font l’objet d’une mise aux enchères auprès des grands diffuseurs. Si Radio-Canada a choisi de ne pas payer le prix pour obtenir les droits de diffusion francophones (préférant passer des séries américaines le samedi soir) sa contrepartie anglophone, quant à elle , a préféré garder les droits de diffusion «coast to coast» à perte pour obéir à des impératifs d’ordre politique et «d’unité nationale». Il faut se demander pourquoi les grandes coupures à la société d’État affectent proportionnellement deux fois plus la télé française que la télé anglaise. Il faut croire que les succès de notre télé épongent les échecs récurrents de CBC auprès de son auditoire.

    Devant le retrait de Radio-Canada, PKP et TVA ont dû travailler fort pour présenter une meilleure offre que Bell Media (RDS) et ainsi garder au Québec la production des émissions de hockey. On devrait se réjouir de voir des publicités québécoises en plus grand nombre ainsi que des animateurs plus soucieux de la qualité de la langue française lors des matchs présentés par TVA.

  2. Monsieur, le Groupe TVA détient les droits de diffusion en français de tous les matchs des séries éliminatoires. Il y a aussi compris les jeux des Canadiens. C’est la décision de TVA de diffuser sur TVA Sports, les services de câblodistribution que l’on doit payer. Au lieu de TVA Sports, le Groupe TVA pourrait choisir de diffuser sur le réseau TVA. TVA est une chaine gratuite disponible pour tous.

    Ici, vous vous plaignez à la mauvaise partie. Ce n’est pas le gouvernement ou le CRTC qui décide si la diffusion de la langue française va à TVA Sports ou TVA. Comme nous le savons, Québecor détient TVA. M. P.-K. Péladeau est le propriétaire majoritaire de Québecor. Par conséquent, pourquoi ne demandez-vous pas à M. Péladeau pour déplacer tous les matchs des Canadiens de TVA Sports à TVA? Il est le propriétaire, il pourrait le faire. S’il se souciait du Québec et sur la population francophone, sûrement qu’il le ferait.

Les commentaires sont fermés pour cet article.