Le français dans les airs

Un vol MTL-Toronto le 1er juillet

PorterPourquoi ce dossier pourrit-il depuis des décennies? En ce jour de la fête du Canada, j’ai eu la grande joie de me faire dire I don’t speak French par les agents de bord et de me faire accompagner par les agents de sécurité à mon arrivée (! comme si j’étais un dangereux terroriste), des agents UNILINGUES bien entendu, après avoir exigé d’être servi dans ma langue.

Deux questions :

1) Pourquoi Air Canada n’est-elle pas encore vraiment bilingue après toutes ces décennies de plaintes et de rapports vitrioliques? Mieux, pourquoi cette société existe-t-elle encore?

2) Pourquoi certains transporteurs aériens sont-ils exemptés de la Loi sur les langues officielles?

J’ai exigé de plates excuses de Porter et du gouvernement fédéral. Je compte bien les obtenir.

Louis Labrecque
Toronto