Le 19 octobre, oublions le Parti conservateur du Canada

Il confirme son désintérêt de la démocratie, de la francophonie, de la culture, des régions...

L'Outaouais en fête 2015Nous tenons à remercier le Parti libéral du Canada, le NPD et le Bloc québécois qui, par l’entremise de leurs candidat et candidates Greg Fergus, Nycole Turmel et Maude Chouinard-Boucher de la circonscription fédérale Hull-Aylmer, ont confirmé leur appui non équivoque à la culture, aux arts, à nos artistes…

En ne répondant pas à la lettre ci-dessous que nous lui avons fait parvenir au même titre qu’à toutes les autres formations politiques de la campagne électorale canadienne, le Parti conservateur du Canada confirme son désintérêt de la démocratie, de la francophonie, de la culture, des régions…

Mme Nycole Turmel du NPD témoigne de façon explicite son appui à la francophonie, à la culture et au festival L’Outaouais en fête : «D’abord j’aimerais réitérer mon appui au Festival de l’Outaouais en fête. Chaque année depuis mon élection, j’ai interpellé les ministres responsables de Patrimoine Canadien afin qu’ils s’expliquent concernant ces refus périodiques et idéologiques. De façon générale, le NPD croit fermement en l’importance du secteur des arts et de la culture, non seulement pour notre identité collective, mais également comme moteur de développement économique et de création d’emplois dans nos régions. Le Festival Outaouais en fête n’en fait pas exception. L’Outaouais en fête est un évènement phare qui contribue grandement à l’essor économique, culturel et touristique de notre région depuis déjà 39 ans. »

Pour sa part, M. Greg Fergus du Parti libéral du Canada prend un engagement ferme : « Je dénonce le fait que Patrimoine canadien n’appuie pas financièrement le Festival l’Outaouais en fête, un de nos plus importants évènements culturels (qui) génère des retombées économiques significatives pour Aylmer » lequel selon lui, « doit recevoir l’appui continu du gouvernement fédéral, que ce soit par une subvention récurrente de Patrimoine canadien ou par une aide financière d’un autre ministère, et je m’engage à travailler en ce sens dès mon élection. Au plaisir de participer l’an prochain à la 40e édition de l’Outaouais en Fête. »
De son côté,  Mme Chouinard-Boucher « déplore les difficultés financières de l’Outaouais en fête, qui nécessitent une attention urgente ». Elle s’engage « à talonner le ministère du Patrimoine canadien et le gouvernement fédéral pour qu’ils fassent une contribution à la mesure de leurs moyens. Le festival Outaouais en fête se déroule dans la région de la capitale fédérale et contribue grandement à son rayonnement. » Elle affirme que « les difficultés financières de L’Outaouais en fête sont attribuables aux mesures d’austérité adoptées par le gouvernement de Québec et au déséquilibre fiscal entre les provinces et le gouvernement fédéral. Mme Chouinard-Boucher constate que, malheureusement, le Parti conservateur et le NPD accordent une plus grande importance au «déficit zéro» qu’à la relance de l’économie et à la culture. »

Élections Canada 2015Puisque le Parti conservateur du Canada oublie la francophonie et l’Outaouais, allant même jusqu’à couper dans les arts, la création et la diffusion culturelle, nous invitons les électrices et les électeurs à oublier à leur tour le Parti conservateur le lundi 19 octobre prochain, journée de votation. Ce n’est pas le choix qui manque!

Source :
Jean-Paul Perreault
Président-directeur général
Festival L’Outaouais en fête
Tél. : 819 684-8460

Lettre expédiée par courriel aux diverses formations politiques fédérales :

De : Jean-Paul Perreault [mailto:president@festivaloutaouaisenfete.com] Envoyé : 29 septembre 2015 09:28
À : boulrice.etienne@hotmail.com; bq_hull-aylmer@videotron.ca; info@gregfergus.ca; rjfleury@hotmail.com; nycole.turmel@npd.ca
Cc : president@festivaloutaouaisenfete.com
Objet : L’avenir du festival n’a jamais été aussi incertain. Qu’avez-vous à proposer?
Importance : Haute

Gatineau, le 29 septembre 2015

Monsieur Étienne Boulrice
Parti conservateur du Canada

Madame Maude Chouinard-Boucher
Bloc Québécois

Monsieur Greg Fergus
Parti libéral du Canada

Monsieur Roger Fleury
Parti Vert du Canada

Madame Nycole Turmel
Nouveau Parti démocratique

Objet : L’avenir du festival n’a jamais été aussi incertain. Qu’avez-vous à proposer?

Mesdames,
Messieurs,

La 40e édition du festival devrait avoir lieu du 23 au 26 juin 2016. Ceci serait sans compter sur une ombre au tableau : Patrimoine Canada, qui refuse au festival francophone l’attribution d’une subvention, et cela, depuis toujours.

Alors qu’un tournant s’opère au gouvernement fédéral, le festival a besoin plus que jamais du soutien de ses futurs élus. C’est pourquoi le festival demande aux candidates et candidats de Hull-Aylmer de se prononcer sur la question du financement du festival L’Outaouais en fête.
Rappelons que le festival accumule un déficit de plus de 70 000 $, en raison du « non » récurrent de Patrimoine Canada et d’une situation économique fragilisée par le climat d’austérité créé par les gouvernements.

Il est temps que le gouvernement fédéral assume ses responsabilités et contribue au succès d’un évènement qui :

  • représente la francophonie (en invitant toujours des artistes acadiens, ontariens, québécois et autres)
  • rassemble chaque année des dizaines de milliers de festivaliers
  • contribue à l’essor économique, culturel et touristique de la région de la capitale fédérale
  • encourage la relève artistique et culturelle
  • participe à la diversité culturelle et au rapprochement interculturel

 

L’avenir du festival n’a jamais été aussi incertain. Que proposez-vous pour aider à sa pérennité?

Au plaisir de connaître votre position d’ici le 6 octobre 2015,

Jean-Paul Perreault
Jean-Paul Perreault
Président-directeur général de L’Outaouais en fête
Tél. : 819 684-8460