La langue des affaires, c’est le français

Sans exception, toutes les entreprises du Québec doivent s’assurer que la langue de travail au sein de leur personnel et avec les fournisseurs est le français.

Nous remercions Pratt & Whitney qui vient de le confirmer! Extrait de Radio-Canada : « Pratt & Whitney prend un virage francophone au Québec. La compagnie d’aéronautique, dont le siège social canadien est à Longueuil, vient d’annoncer à ses fournisseurs québécois qu’elle communiquera dorénavant avec eux en français seulement. »
Les pratiques de gestion, la culture organisationnelle, la culture de cadres, les pratiques d’embauche, les associations ouvrières, patronales et d’affaires doivent observer et même promouvoir cette vision de respect du milieu. Merci à vous tous et toutes d’y voir!

Extrait de Radio-Canada : « Dans une lettre adressée à ses fournisseurs « dont l’adresse de facturation est au Québec », Pratt & Whitney annonce ses nouvelles intentions linguistiques : « Par la présente, nous affirmons notre volonté de privilégier la langue française dans nos communications verbales et écrites quotidiennes avec vous. »

Siège de Pratt & Whitney à Longueuil  Photo :  P&W

Siège de Pratt & Whitney à Longueuil  Photo :  P&W

Le document daté du 17 juin 2015, dont Radio-Canada a obtenu copie, indique que les contrats, les bons de commande et les demandes d’approvisionnement seront modifiés. En revanche, les documents déjà en circulation ne seront pas remplacés.

Pratt & Whitney encourage même ses fournisseurs à agir dorénavant de la même façon quand ils s’adressent à l’entreprise, verbalement ou par écrit. »

La suite : http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/national/2015/07/02/001-pratt-whitney-francais-anglais-quebec-longueuil.shtml