Jean-Paul Perreault, l’engagement d’une vie!

Jean-Paul PerreaultÀ l’occasion du 40e anniversaire d’Impératif français, nous désirons souligner l’excellent travail de son président, M. Jean-Paul Perreault, qui tient la barre de cet organisme, de façon magistrale, depuis au moins 30 ans. Cet homme, doté d’une volonté de fer lorsqu’il s’agit de défendre la place du français, est prêt à se battre contre vents et marées et sur toutes les tribunes, s’il le faut. Son engagement envers la « cause du français » est indéniable, tellement il s’investit corps et âme pour faire résonner la voix forte d’Impératif français à travers de multiples activités.

De plus, il importe de rappeler que les répercussions positives des actions menées par Impératif français, depuis que Jean-Paul Perreault en assume la présidence, ont largement débordé les frontières de Gatineau et ont fait connaître notre ville au Québec, en Amérique du Nord et dans toute la francophonie.

En outre, on ne peut passer sous silence les nombreuses interventions publiques de M. Perreault, mais encore faut-il savoir que celles-ci s’appuient sur des études et des mémoires pour lesquels des personnes d’expériencerépondent avec empressement à l’appel non équivoque de M. Perreault pour faire en sorte que vivre et travailler en français à Gatineau, en Outaouais et au Québec soit une réalité d’aujourd’hui et de demain pour toutes et tous, et ce, toutes origines confondues.

Par ailleurs, la contribution de M. Perreault à faire rayonner la langue française et la culture d’expression française passe également par l’organisation d’activités culturelles d’envergure telles que la fête des Rois, les déjeuners-causeries d’Impératifs français, la Francofête et l’incroyable festival d’été l’Outaouais en fête.

Enfin, nous nous réjouissons du fait que le journal Le Droit et La Société Radio-Canada aient choisi de reconnaître l’immense travail que M. Perreault accomplit au sein d’Impératif français en le nommant Personnalité de la semaine. Jean-Paul Perreault est une source d’inspiration pour nous toutes et tous. Grâce à lui, Impératif français est présent dans toute la francophonie et le français se porte mieux au Québec!

Laurette Bergeron, présidente d’Impératif français de 1977 à 1981 et Monique Bisson

Ce texte est aussi publié dans le journal Le Droit à http://www.lapresse.ca/le-droit/opinions/votre-opinion/201503/31/01-4856952-lengagement-dune-vie.php