Il y a là grande incongruence! Non aux génocidaires de toutes origines!

Amherst

Amherst

Alors que l’on dénonce partout le génocide culturel, les abus et la maltraitance de toutes sortes faits aux autochtones du Canada, dans les pensionnats, orphelinats et ailleurs, et que les mystérieuses disparitions de nombreuses femmes autochtones demeurent insolubles, la Ville de Gatineau, elle, pour sa part, réitère son appui au criminel de guerre et génocidaire Amherst malgré les demandes maintes fois répétées de changer la dénomination de la rue qui porte son nom, de cesser de salir la réputation internationale de notre ville et de faire disparaître ce nom de rue avilissant.

Nous applaudissions la décision de la Ville, publiée dans le journal Le Droit, portant sur le changement de nom de deux de ses rues qui rendaient hommage à des génocidaires nazis, les rues Philipp-Lenard et Alexis-Carrel. Mais, nous nous étonnons que la Ville réitère son appui à d’autres criminels  de guerre et génocidaires!  Il y a là grande incongruence!

Nous le rappelons : Gatineau n’a pas à honorer des criminels de guerre de tout acabit, que ceux-ci soient allemands, français, anglais ou chrétiens, musulmans, juifs ou agnostiques!

Adresse utile : maire@gatineau.ca

Sur le même sujet :

Non aux génocidaires de toutes origines!

Après plusieurs mois de réflexion, la Ville de Gatineau maintient le nom de la rue Amherst dans le secteur Hull.

La toponymie de Gatineau dénazifiée

 

3 commentaires

  1. Nos concitoyens monarchistes et fédéralistes ne considèrent pas les actions qu’ils firent comme les vols,les viols,les meurtres,les génocides,les discriminations,et les déportations pour ne nommer que ceux-là; ne représentent pas des actions graves et condamnables. Car ses actions se commettent au nom de sa majesté le roi et aussi la reine du Canada , pour l’agrandissement et la protection de leur royaume.

  2. Souvenons-nous que Robert Monkton, (Moncton) officier de l’armée britannique a été ¨mis en cause¨ dans un acte génocidaire à l’encontre du peuple acadien et que de nommer une ville en son honneur est un affront inqualifiable pour ces gens. Quand allons-nous y remédier?

  3. « Les autorités anglaises n’ont jamais cherché à punir les Acadiens. Ce qu’elles ont voulu, puis planifié et réalisé, c’est de faire disparaître totalement une nation. »

    Le génocide des Acadiens!!!!

    En 1755, sur une population d’environ 13 500 Acadiens, on estime que plus de 12 600 furent brutalement déportés par le pouvoir colonial britannique. Les autres réussiront à atteindre le Québec et l’Acadie demeurée française (alors la Gaspésie, l’île Royale ou l’île Saint-Jean).En conséquence de cet exil ou en essayant d’y échapper, 7500 à 9000 moururent. Un tiers mourront de typhoïde et de fièvre jaune ! Des vies furent détruites, des femmes violées, des terres et des maisons volées.

    Un dérangement??? Tout un euphémisme par les révisionnistes Canadians!!!!!

    Bernard Landry, premier ministre québécois d’origine acadienne, appelle cela un « crime contre l’humanité ».

    Moi, j’appelle cela un génocide !!!

    http://www.vigile.net/Salut-Salam-Shalom

Les commentaires sont fermés pour cet article.