Troisième vague de compressions budgétaires en quatre ans contre Radio-Canada

Le gouvernement fédéral menace l’information publique et la démocratie

Radio-CanadaImpératif français invite tous les Canadiens et Québécois à manifester leur mécontentement contre la décision du gouvernement fédéral de procéder à de nouvelles compressions budgétaires contre la Société Radio-Canada.

Cette troisième vague de compressions budgétaires, depuis 2009, se traduira par une baisse du financement de 130 millions de dollars et par l’abolition de plus de 650 emplois, dont 50 dans le domaine de l’information. C’est donc 2100 postes qu’aura fait disparaître le gouvernement de Stephen Harper depuis 2009, si cette troisième vague se concrétise.

Impératif français comprend que la Société Radio-Canada doive faire face à une concurrence accrue, un financement plus dispersé, une fidélité des auditoires à la baisse. Mais le réseau français jouit d’un degré de pénétration de l’auditoire francophone exceptionnel, comparativement au réseau anglais. Ce dernier n’est qu’un joueur mineur dans l’ensemble des ondes dévolues aux médias anglais. Or, les nouvelles compressions vont se traduire par un réseau français qui subira 40 % des pertes de postes. Quand on sait l’importance vitale du réseau public dans l’expression de la culture française et dans les émissions d’affaires publiques, on ne peut que se scandaliser de décisions aussi indifférentes à la survie de la communauté d’expression française au Canada.

Radio-Canada occupe une place de premier plan dans les capacités de la population francophone à se renseigner et à poser un jugement sur les différents problèmes qui l’affectent.

« S’il est un domaine où l’information doit être soutenue par les gouvernements, reprend M. Perreault, il s’agit bien des réseaux d’information publique. En ce sens, les compressions du gouvernement conservateur représentent une attaque frontale délibérée contre la démocratie. »

« Les Québécoises et les Québécois ont besoin d’une information publique de qualité. Impératif français lance un appel à toutes et à tous : protégeons nos sources d’information, protégeons la démocratie.

Impératif français
Recherche et communications
www.imperatif-francais.org

1 commentaire

  1. Why is government in the business of information.

    Bureaucrats who perpetuate their own importance and existence, the only, only way to control this is to reduce, cut and eliminate. The bureaucracy will always demand and devour more money.

    This action, and more like it are required.

    It has been my pleasure educating you.

    Steve Stunning

Les commentaires sont fermés pour cet article.