Pour le premier ministre, Philippe Couillard, le Québec n’existe pas!

Philippe CouillardIl récidive. Après le sommet économique de l’Ontario où il n’a parlé qu’en anglais, la Presse Canadienne nous apprend maintenant, dans un article publié par Yahoo (Arctic Circle: Couillard choisit l’anglais), que le premier ministre, Philippe Couillard, a refusé de parler français en ne s’adressant qu’en anglais à un auditoire de représentants de trente pays à la conférence internationale Arctic Circle dans la capitale islandaise, Reykjavik.

Pire, au lieu de s’excuser, il justifie ses comportement d’exclusion du Québec!

« Si ce premier ministre Philippe Couillard est gêné que le Québec soit un État francophone au point d’être incapable de présenter et de représenter éloquemment avec amour et fierté ce que nous sommes à l’échelle fédérale et internationale, il ne lui reste qu’une chose à faire : se taire et rentrer vite au Québec! Il nous a déjà trop humiliés et a déjà assez terni l’image internationale du Québec », de déclarer le président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault.

Coordonnées utiles :

Formulaire de courriel

Par téléphone
418 643-5321
514 873-3411

Par télécopieur
418 643-3924

Par la poste
Édifice Honoré-Mercier, 3e étage
835, boul. René-Lévesque Est
Québec (Québec)  G1A 1B4

Source :
Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications
Tél. : 819 684-8460 ou 613 282-7119
Imperatif@imperatif-francais.org
www.imperatif-francais.org

 

7 commentaires

  1. Je suis tout à fait d’accord avec M. Perreault

  2. René Lévesque a prononcé un discours seulement en anglais à l’Economic Club de New York.

    Lucien Bouchard a prononcé un discours seulement en anglais au Centaur en 1996.

    Jacques Parizeau a prononcé un discours seulement en anglais devant l’Empire Club de Toronto.

    Deux poids deux mesures à la partie de M. Perreault, peut-être?

    • Non, ni l’un ni l’autre n’est acceptable! En fonction officielle, nos élus doivent parler français, la langue nationale et commune d’usage public du Québec. Il faut que ce soit clair!

  3. Couillard est un traître à la population du Québec , il veut détruire nos us et coutumes notre langue et puis il faut que le peuple demande sa destitution et cela le plus tôt possible,,,, Il a déjà commis trop de dégâts à l’heure actuel ?????????????????

  4. Mais pourquoi ne pas demander sa démission pure et simple. De par tous ses comportements, il est manifeste que c’est un ennemi juré du Québec et il ne s’en cache même pas. Il est là, dans notre Assemblée Nationale, pour nous effacer de la carte. Qu’est-ce qu’il faut pour que les nôtres comprennent ? Les nôtres, je dis bien les nôtres, ce sont tous les gens de chez-nous, nos québécois et nos québécoises. On aurait grandement besoin de quelque chose comme d’une pétition générale pour qu’il retourne d’où il vient. Qui peut en douter, il nous regarde de toute la hauteur de sa superbe.

  5. Bravo, M. Perreault ! Il faut maintenant que votre commentaire incisif soit publié !

  6. Malheureusement, il n’y a pas que lui ! Le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international français se réjouit de célébrer le premier anniversaire de sa page facebook en anglais. On a l’impression qu’il y a une espèce de honte à parler la langue de Victor Hugo. Le magnétisme que provoque la langue anglaise sur nos dirigeants, entre autres, est lamentable !

Les commentaires sont fermés pour cet article.