Population minimale viable?

Population minimale viable?

Lettre ouverte de Boucar Diouf au premier ministre du Québec, Philippe Couillard

L’auteur est humoriste, conteur, biologiste et animateur.

La colonie de la Rivière-Rouge, c’est le nom que portait l’actuel Manitoba avant 1870. Les francophones y représentaient alors plus de la moitié de la population. Aujourd’hui, si vous allez à Saint-Boniface ou à La Broquerie, vous trouverez des résistants nostalgiques pour vous raconter des histoires de la fragilisation de cette culture et de cette langue que Daniel Lavoie entendait déjà poétiquement gémir dans ses jours de plaines. Vous verrez aussi des gens engagés, qui travaillent très fort pour repousser le rouleau compresseur de l’assimilation devenu presque insoutenable. Ces minorités qui doivent désormais dormir les yeux ouverts pour éviter de ne pas se réveiller.

À partager sans faute cet hyperlien où vous trouverez la suite de cette lettre ouverte extraite de La Presse :  http://www.lapresse.ca/debats/nos-collaborateurs/boucar-diouf/201404/11/01-4756798-population-minimale-viable.php