Mensonges et manipulations politiciennes du ministre Bolduc

Selon lui, tout est bon pour faire progresser l’anglicisation des jeunes et la défrancisation du système scolaire québécois.

Yves BolducAlors que le gouvernement du seul État francophone en Amérique du Nord, le Québec, devrait s’assurer que les citoyennes et citoyens qui y vivent ou viennent y vivre connaissent, parlent le français, travaillent en français, que tous les élèves au sortir des écoles primaires et secondaires ainsi que les étudiantes et étudiants des collèges et universités maîtrisent et parlent le français, le nouveau ministre libéral de l’Éducation, Yves Bolduc, annonce avec une insouciance effarante, qu’il défrancisera le système scolaire québécois de langue  française pour l’angliciser et l’américaniser davantage.

Dans un article du Devoir du 26 avril 2014, L’anglais intensif, en avant toute!, il s’engage de manière on ne peut plus claire. En effet, le tout-à-l’anglais, l’anglais « exclusif », l’anglais « mur à mur » remplaceront l’enseignement en français de toutes les matières dans les classes de 6e année dans toutes les écoles françaises du Québec, et ce, bien qu’aucune étude sérieuse et impartiale justifie une telle mesure de défrancisation et d’américanisation des enfants québécois. M. Bolduc clame même que « l’on a assez fait d’études et de recherches », bien qu’il n’y ait  jamais eu de consultation publique sur ce sujet pourtant fondamental pour la société québécoise, son identité et son avenir.

Pour toutes ces raisons, Impératif français exige du ministre Bolduc qu’il rende public le rapport de l’ENAP, commandé par le gouvernement Marois, sur cet enseignement exclusif de l’anglais, qu’il mette en place une consultation publique et qu’il s’adresse aux spécialistes en langues et autres disciplines pour qu’ils fournissent des études et analyses documentées et approfondies.

Nous savons toutes et tous que la meilleure façon et certes la plus efficace d’assimiler un peuple, c’est de s’emparer graduellement de son système scolaire.

À la lumière de l’article « L’anglais exclusif en 6e année: une improvisation irresponsable » de l’auteur et chercheur Charles Castonguay, publié dans Le Devoir du 25 mars dernier, vous comprendrez que le ministre excelle en mensonges et en manipulation politiciennes!

Source :
Jean-Paul Perreault
Président
Mouvement Impératif français

9 commentaires

  1. Les libéraux ont dit récemment dit qu’ils veuillent obligé l’immersion en anglais en 6e année dans les écoles francophones. Mais pas d’immersion française dans les écoles anglaises???

    Forcer l’immersion des francophones mais pas des anglophones??? Alors que c’est le français la langue officielle au Québec??

    C’est pas sérieux c’est rechercher l’assimilation forcé des francophones tout en rendant optionnel la connaissance du français.

    Aussi, je vous rappelle aussi que les francophones sont déjà maintenant immerger dans l’anglais avec la télévision. l’Internet et Youtube.

    Mais, ce n’est pas l’immersion forcée qui est le plus grave. Le plus grave c’est que cette immersion forcée est sur les francophones seulement et pas sur les anglophones.

    Je trouve que le PQ, QS et Impératif-francais dorment sur la « switch » sur ce sujet. Réveillez-vous, planifier des manifestations contre l’anglicisation.

  2. Ce mauvais gouvernement nous aura peut-être forcé à la vigilance et à la mobilisation comme aucun autre avant lui. Il ne faut pas le décevoir. Affirmons haut et fort notre attachement à notre identité qu’il s’amuse à mettre en péril. Toutes et tous debout. Ensembles nous sommes INVINCIBLES.

  3. Que dire de plus ou de mieux? Notre peuple, notre nation a voté pour cela…. Acceptons la démocratie, et, ce faisant, la bêtise populaire ! Il y a 18 mois à peine, les Libéraux étaient chassés du gouvernement pour corruption, incompétence, arrogance et abus de pouvoir ! !8 mois après, on les remet au pouvoir !! Fouillez moi !!!! On leur tend le bâton pour qu’ils nous frappent!… N’en soyons pas étonné et cessons de pleurnicher, on a choisi cela sans contrainte, en toute liberté…

    https://www.youtube.com/watch?v=zMALuEYxK6U

    Bonne écoute !! C’est du Brassens, il chante pour nous !! 🙂

  4. Tout ceci est vrai, bien malheureusement! Mais voilà, le peuple, notre nation québécoise a voté pour cela !!… Il y a deux ans, nous étions des centaines de milliers dans les rues à taper de la casserole accusant les Libéraux d’incompétence et de corrompus!! !8 mois plus tard, on leur offre notre pays avec une majorité absolue!… Fouille moi, là…. Une nation sans mémoire, sans fierté et sans culture….! Dis moi pour qui tu votes et je te dirai qui tu es… C’est édifiant !!

  5. C’est absolument scandalisant!

  6. L’anglais est impotent pour trouver une position qui fasse la joie de chatte citoyenne

  7. Ils n’ont pas le droit de nous imposer cela…..Le Québec est majoritairement francophone.Les jeunes du secondaire ont de la difficulté à écrire le français.On pourrais-tu apprendre notre langue en premier et mur à mur.?Quelle merde que ce gouvernement.

    • Tout à fait d’accord!

  8. Je l’avais dit. Voter pour les libéraux, c’est voter pour un Québec anglophone. Quand il s’agit de promouvoir notre langue, ils en parlent du bout des lèvres et attendent des fois une semaine pour bien écrire un texte qu’ils croient qui sera en mesure de mieux nous faire avaler leurs mensonges. Mais quand il s’agit de nous angliciser, pour eux, c’est une urgence nationale et ils sont d’un enthousiasme sans limites.

    Avec les libéraux de Charest, le français a perdu 10% comme langue de travail au profit de l’anglais dans une province où 92% en parlent une autre. D’ici la fin du prochain mandat, le français au travail risque de chuter en bas de 50%.

    Mais les libéraux se fichent du français. D’ailleurs, pour eux, il est indispensable de parler un anglais sans accent juste au cas où, une fois dans notre vie, un non-francophone viendra nous poser une question. Pour eux, il sera indispensable qu’il nous entende surtout pas faire la moindre faute. Alors il faut intégrer le tout-anglais dans les entreprises, bafouer notre héritage et nos droits, bafouer la productivité pour imposer l’anglais à tous juste pour être certain que les communications se fassent dans un anglais parfait.

    Ce gouvernement est une menace pour notre héritage. Il va falloir être solidaire et dire fermement non au tout-anglais que les libéraux veuillent nous imposer

Les commentaires sont fermés pour cet article.