Les « chiens sales » de Montréal : « Dirty Dogs »

Les « chiens sales » de Montréal : « Dirty Dogs »

Affichage, nom, Internet… in English!

Bientôt, dans quelques semaines, ouvrira au 25, rue Mont-Royal Est, un commerce affichant partout le nom « DIRTY DOGs » : www.eatdirtydogs.com

Oui, vous avez bien lu!

L’OQLF et le gouvernement dorment-ils encore au gaz? Cherchent-ils des raisons pour ne pas intervenir! Pour ne pas faire respecter nos droits fondamentaux!

Vous pouvez communiquer vos commentaires aux propriétaires à l’adresse Web ci-dessus et à l’OQLF à plaintes@oqlf.gouv.qc.ca

4 commentaires

  1. En réponse au Petit Robert. D’accord avec vous. En effet, Montreal doit avoir un status spécial et doit être réaliste en 2014 pour que tout nos petits Québecois deviennent bilingues. De forcer le français dans la gorge de tout le monde comme le fait la SSJB, l’OQLF et Impératif Français est humiliant pour tout les Québecois.

    Il serait mieux de considerer l’amélioration de notre langue torturée avec nos propres francophones ce qui ferait que plus de monde seraient intéressé à la parler. En passant, les dames avec des voiles parlent le français que j’aimerais bien qui soit parlé au Québec.J’aimerais bien que nous les courtiserions pour qu’elles soient nos profs de français. Est ce possible de perdre le joual? Avec les années, je pense que oui.

    Deuxièmemt, si vous voulez que le Québec recommence à rouler économiquement, il nous faut reanalyser les vieiilles méthodes. Le Québec est doté de 86% de francphones et 92% des minorités peuvent converser en français. Il n’y a pas de problème tel que les prêtes de la religion veulent nous faire accroire. C’est vrai qu’ils tiennent à leur job.Avec nos restrictions linguistiques, les entrepreneurs fuient la province.

    Je pense aussi qu’il est possible pour le Québec de devenir une région touristique des plus prospères au Canada, et c’est par le bilinguisme dans les grandes villes que çela se réaliserait. Et enfin, il serait sain que tout les Québecois francophones soient plus confiants en eux et heureux d’être bilingues en n’ayant pas peur de disparaître du jour au lendemain tel que l’on prèche depuis des décenies avec les SSJB, OQLF et l’Impératif Français qui le font si bien. Wrong manner, encourage instead of enforcing and or punish!.Your way keeps Quebec poor economically and socially!.

    La langue c’est un outil de communiiation pas une religion. Je comprend que certains leaders veulent garder leur job par contre ils seraient plus utiles si ils se servaient d’autres manières pour faire la promotion du français au lieu de se servir d’intimidation envers l’anglais comme mode de fonctionnement..C’mon surprise us!

  2. Nous sommes en … 2014!!! Pas en 1759. Donc, pourquoi ne pas vous impliquer dans quelque chose de plus constructif et productif comme par exemple, un emploi. Vous pourriez donc contribuer à la société, au lieu de la « parasiter ». Allez fini le b.s. pour les petits  » bébés-bougons » , au travail! Autre suggestion: apprenez une 2e langue. Nous n’avons jamais trop de culture et de plus, cela pourrait vous être utile dans un avenir plus ou moins rapproché.
    Petit commentaire pour les concepteurs de ce site: à la section « entrez vos coordonnées… » plus bas, vous demandez d’y inscrire notre…Email!?!?. N’est-il pas exact de dire qu’il s’agit d’un terme anglophone? Il me fait plaisir de vous donner le bon terme: courriel. Voilà, sans rancunes et n’oubliez pas de vivre dans le présent.

  3. GET OVER IT FOR GOD’S SAKE! Arrête de dénoncer tout ce qui est anglais, vous êtes en Amerique du Nord, GET WITH IT!

  4. Si les services gouvernementaux du Québec ne veulent pas remplir la tâche qui leur revient en faisant respecter
    les lois, il appartient alors aux citoyens de faire le travail eux-mêmes. Ils peuvent:
    1. poursuivre les délinquants devant les tribunaux; pas conseillé à cause des frais qui reviennent au Ministère.
    2. faire des actions d’éclat après avoir averti les médias: marches – investissement des lieux – désordre dans la remise des produits sur les tablettes – obstacles humains devant les portes d’entrée – défaut ou incorrection du produit (attention: danger) (1) – etc.
    Ce n’est pas la première fois qu’une entreprise se sert de la langue anglaise dans un commerce, cela doit cesser, il faut que
    les francophones réagissent fermement.
    (1) Ici, cela devient facile. DIRTY = crotté, malpropre, vilain.

Les commentaires sont fermés pour cet article.