« Immigrants Français au Québec : L’Arnaque »

« Immigrants Français au Québec : L’Arnaque »

À quelques jours de la Journée internationale de la Francophonie, un média français, « le média citoyen Agora Vox » publie un article qui s’apparente à une opération de salissage de la Nouvelle-France, le Québec.

Dans un article ayant pour titre « Immigrants Français au Québec : L’Arnaque », les auteurs écrivent « que le Québec ait un immense besoin de chair à canon francophone pour assouvir diverses arrières pensées stratégiques est une chose. Mais que leurs agents de l’immigration ne cessent, depuis des années, de sillonner les routes de France à la recherche de pigeons auxquels ils racontent n’importe quoi (comme on va le voir) il est grand temps de réagir… »

Comme mot de la fin de cet article aux odeurs québécophobes, les auteurs, un collectif d’immigrants représenté par Mme Mireille Maresquier, écrivent : « il faut en parler et alerter les medias français sur le sujet… » et ajoute nt : « « le titre de « Belle Province » n’est qu’un slogan commercial dont s’est affublé le Québec pour attirer le chaland et ses devises. Pathétique une fois de plus… »!

Il s’agit là de propos moins hostiles qui accompagnent très mal l’invitation à la solidarité et au « vivre ensemble » du Secrétaire général de la Francophonie, monsieur Abou Diouf, qui dans son message pour souligner la Journée internationale de la Francophonie déclare : « célébrons les liens puissants que nous confèrent la langue, les valeurs, les espoirs et les ambitions que nous partageons. Célébrons une manière « francophone » de vivre ensemble, d’être au monde et de concevoir le monde. »

 

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications
www.imperatif-francais.org
_______________________________________________________________________________________
Agora Vox 2014Extrait de l’article «Immigrants Français au Québec : L’Arnaque», Agora Vox :

Mais d’abord, sept petits conseils pour ceux qui sont sur le point de partir, ou déjà sur place :

1. Le visa permanent obtenu par le biais d’une Délégation Générale du Québec n’oblige absolument pas à résider au Québec. On peut parfaitement ne jamais y mettre les pieds et aller s’établir ailleurs, à Vancouver, Toronto ou Calgary (innocents exemples cités au hasard). La citoyenneté canadienne sera accordée exactement de la même façon, en déposant une demande après trois ans de résidence. Autre détail important : Une fois arrivé dans une autre province canadienne, ne vous présentez pas comme québécois, mais bien comme français. Vous serez beaucoup mieux accueilli. Les Québécois sont en effet très mal vus dans le reste du Canada.

2. Le racisme anti-français n’existe qu’au Québec, pas dans les autres provinces. Pourquoi ? Parce que les québécois considèrent souvent les français comme arrogants, prétentieux et donneurs de leçons, ce qui n’est pas toujours faux. Cela dit, les français installés au Québec ne sont pas en reste : Ils considèrent le plus souvent les québécois comme incultes, superficiels et ultra-matérialistes, ce qui n’est pas faux non plus.

3. Bien que le processus d’immigration soit autrement plus complexe et sélectif que ne l’est celui du Québec, deux autres destinations méritent d’être étudiées : Les États-Unis et l’Australie. Signalons aussi que la Suisse vient d’ouvrir ses portes à l’immigration en provenance de quelques pays de la CEE, dont la France. Il n’est donc plus du tout indispensable d’être très fortuné pour aller s’y établir.

4. Les provinces canadiennes intéressantes pour les immigrants sont toutes situées à l’ouest du Québec (une bonne pratique de l’anglais est indispensable). Les provinces situées à l’est du Québec, oubliez-les.

5. Si vous êtes envoyé au Québec par le gouvernement français pour un poste de fonctionnaire expatrié ou si vous êtes détaché d’une grande entreprise vers l’une de ses filiales (L’Oréal, Axa, Alcatel et consorts), alors vous ne devriez pas avoir trop de problèmes car un logement et un emploi sont supposés vous attendre. En revanche, si vous émigrez de votre propre initiative, avec ou sans votre famille, vous ne tarderez pas à comprendre que le Québec n’a strictement rien à vous offrir, surtout si vous êtes un « maudit français », comme on vous appellera ici (mais jamais en face).

6. Nous recommandons fortement la lecture du livre intitulé (ironiquement) « Bienvenue au Québec » (Gérard Quoilin, Éditions l’Harmattan, 1998). Remarquez le piège à rats sur la couverture ! Parfait symbole en effet… Notez que la date de parution de ce livre est instructive car elle démontre que l’arnaque ne date pas d’hier et que tous les gouvernements du Québec, quelle que soit leur orientation politique, ont eu recours au bétail francophone et à ses devises.

7. Dans la même veine que le livre que nous venons de citer, nous recommandons aussi la visite des sites suivants :

a) Pour ceux qui veulent quitter le Québec :
http://www.quitterlequebec.com/

b) Un témoignage instructif :
http://www.gabuzomeu.com/quebec/article.php3?id_article=1…

c) Vidéo de Français arnaqués :
http://www.dailymotion.com/video/x2wp6_face-cachee-de-lim…

d) Un autre excellent site qui en dit long :
http://quebecattention.blogspot.com/

En route maintenant pour le coté obscur du Québec, vu par des québécois eux-mêmes.

Accrochez-vous…

 

1. Bien-etre – Santé – Médecine

Selon Immigration Québec :

« La société québécoise a fait des choix fondamentaux axés sur le développement de la personne. Ses services de santé, d’éducation et de sécurité sociale évolués garantissent le bien-être de toute sa population » (cliquez ici)

La réalité :

« Les erreurs médicales tuent plus de 2000 personnes chaque année au Québec, soit l’équivalent de cinq écrasements de Boeing 747 »
Source : Congrès de l’Association des Hôpitaux du Québec (mai 2002)

« Au Québec, 14 % des enfants de 12 ans auraient déjà pensé à se suicider et 6 % auraient déjà tenté de s’enlever la vie »
Source : Direction de la Santé Publique de la Montérégie (juin 2001)

« Le Québec a franchi l’an dernier le cap des 80.000 naissances, mais près de 70.000 enfants se retrouvent chaque année en sérieuses difficultés »
Source : Journal 24 Heures (12 juin 2007), d’après rapport de la DPJ (Direction de la Protection de la Jeunesse)

« Des patients meurent, faute de places aux soins intensifs »
Source : Emission Enjeux (Radio Canada, 24 avril 2007)

« Chaque jour au Québec, cinq personnes se suicident et 250 autres tentent de le faire »
Source : Le Journal du Barreau (15 avril 2001)

« 180.000 enfants du Québec sont contraints d’utiliser le Ritalin » (Note : Le Ritalin est un antidépresseur pour enfants)
Source : http://sites.rapidus.net/jeancbou/r…

« Rapidement, dès la garderie, les jeunes mâles sont ratatinés psychologiquement par des intervenantes qui voient dans la virilité normale des garçons de la graine de violeurs, d’agresseurs et de tueurs en série. Et on est tout surpris ensuite de constater la montée du phénomène des gangs de rue chez nos adolescents mâles dégoûtés d’un système scolaire qui n’a pas respecté les particularités de la masculinité et qui a été incapable de leur proposer des modèles masculins respectables »
Source : Jean-Pierre Gagnon, Le Bulletin Régional (3 septembre 2006)

« Chez les jeunes hommes, le Québec enregistre le taux de suicide le plus élevé au monde » (soit 31 suicides pour 100.000 habitants)
Source : www.agoravox.fr/article.php3… (2006)

« Selon les résultats de l’enquête de Santé Québec, par chaque 100 000 Québécois ou Québécoises, 850 disent avoir fait une tentative de suicide au cours de l’année. Cela correspond à plus de 40 000 individus »
Source : Dr Richard Boyer (Association des Médecins Psychiatres du Québec, 2006)

« C’est parmi les immigrants arrivés depuis au moins 10 ans que la perception d’un mauvais état de santé atteint un sommet »
Source : ESCC (Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2000-2001)

« Les troubles mentaux tels que la phobie, l’anxiété et la dépression nerveuse sont en nette progression à Montréal et près d’une personne sur 5 en souffre quotidiennement »
Source : Direction de la santé publique de Montréal (enquête auprès de 4700 personnes)

« Le Dr. Pierre Audet-Lapointe et Mme Nicole Magnan, demandent au gouvernement du Québec de tenir un débat public, en commission d’enquête parlementaire, sur l’état alarmant de la lutte contre le cancer au Québec »
Source : Coalition Priorité Cancer au Québec (12 avril 2006)

« Au Québec, le pourcentage de toxicomanes du jeu (joueurs compulsifs) est de 5%. C’est le taux le plus élevé du Canada et probablement de tout les pays occidentaux »
Source : Sondage Léger Marketing (2001), commentaires du Dr Jean Leblond (2005)

« 42 % des Québécois considèrent que le suicide est un geste acceptable »
Source : Sondage Léger Marketing (septembre 2006)

Statistiques suicide :
Moyenne au Canada : 9 suicides pour 100 000 habitants
Moyenne au Québec seul : 20 suicides pour 100.000 habitants
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Suicide

Ratio de médecins pour 100.000 habitants :
Montréal = 120 ; Toronto = 144 ; Vancouver = 172

Source : Institut Canadien d’Information sur la Santé

 2. Pauvreté

Selon Immigration Québec :

« Le Québec offre une économie diversifiée, dynamique, moderne et ouverte sur le monde » (cliquez ici)

La réalité :

« Le nombre systématiquement plus élevé de chômeurs, d’assistés sociaux, et de ménages locataires au Québec est un indice clair du fait que le niveau de vie en général y est moins élevé que dans les autres provinces »
Source : Institut Économique de Montréal (Mai 2006)

« 1 enfant sur 4 vit dans la pauvreté au Québec. 1 enfant sur 3 vit dans la pauvreté à Montréal »
Source : Société Saint Vincent de Paul (2006)

« Les écoles québécoises sont dans un état lamentable »
Source : Reportage Écoles en Ruine (Radio Canada, 17 avril 2007)

« Il est généralement admis que l’état des infrastructures au Québec est déplorable »
Source : The Academies of Arts, Humanities and Sciences of Canada (21 février 2006)

« Le Québec arrive au 41e rang sur 60 dans le classement des provinces canadiennes et États américains en matière de création d’emplois, de productivité ainsi que de niveau et de durée de chômage (…) Terre-Neuve (50e) est la seule province à avoir fait pire au Canada »
Source : Fraser Institute (29 août 2007)

« Les travailleurs du Québec subissent les effets d’un des marchés du travail les moins performants du pays »
Source : Fraser Institute (août 2007)

« La pauvreté d’un nombre important de jeunes et de moins jeunes devient importante, voire endémique »
Source : Nuitdessansabri (2003)

« A Montréal, le taux de chômage des immigrants très récents oscille entre 21 % et 24 % » (Note : Si l’on considère ceux qui immigrent de leur propre chef, c’est-à-dire ceux qui ne sont pas envoyés par leur entreprise ni par le gouvernement français, leur taux de chômage doit être énorme)
Source : CIC (Avril 2005)

« Au Québec, l’insécurité alimentaire affecte un nombre alarmant d’individus : plus de 10 % des enfants et des adolescents ne mangent pas assez (…) à cause de problèmes financiers »
Source : Ordre Professionnel des Diététistes du Québec (11 mai 2005)

 3. Montréal

Selon Immigration Québec :

« La région de Montréal offre une qualité de vie enviable et est reconnue pour sa vigueur économique » (cliquez ici)

La réalité :

« Montréal affiche le taux de pauvreté le plus élevé au Québec, et ce taux continue de grimper constamment »
Source : Mission Old Brewery (2005)

« La région métropolitaine de Montréal est très touchée par la pauvreté. Alors qu’elle représente 47% de la population du Québec, elle accueille 56% des personnes vivant dans la pauvreté au Québec »
Source : Sylvain Schetagne, Canadian Council on Social Development (1999)

« Les problèmes sociaux que connaît Montréal n’ont pas été réglés par les réorganisations successives. Il y a toujours autant de pauvreté, d’itinérance, de détresse humaine. Montréal affiche le plus haut taux de personnes à faible revenu de toutes les grandes villes canadiennes »
Source : Yves Bellavance (Journal Le Devoir, 6 octobre 2005)

Massacres dans les écoles de Montréal :
1989 : Marc Lépine tue 14 étudiantes à l’Ecole Polytechnique
1992 : Valery Fabrikant tue 4 professeurs à l’université Concordia
2006 : Kimveer Gill tue 1 étudiante et en blesse grièvement 11 autres au Collège Dawson.
Durant la même période, une seule personne était abattue dans des circonstances similaires pour tout le reste du Canada (en 1999, à Taber, près de Calgary).
Sources : Nombreuses archives disponibles sur le Web

« A Montréal, la fréquence des familles à faible revenu est de 41% » (Toronto 27%, Calgary 20%)
Source : Ressources Naturelles Canada (http://atlas.nrcan.gc.ca/site/franc…)

Chômage à Montréal = 15% (Toronto 8%, Calgary 6%, Paris 10%)
Source : Ressources Naturelles Canada (http://atlas.nrcan.gc.ca/site/franc…)

« Montréal est un trou laid, moche, qui pue et qui fait fuir les touristes »
Source : Journal 24 Heures (1er février 2007), d’après Charles Lapointe, PDG de Tourisme Montréal.

« Montréal, ville laide : Un documentaire de Jérôme Labrecque, qui tend un miroir non complaisant à la métropole québécoise. Son plaidoyer contre ce qu’il qualifie d’épouvantable laisser-aller est suivi d’un débat animé par Joane Prince »
Source : Radio-Canada (30 janvier 2006)

« La laideur de Montréal fait fuir les touristes »
Source : Laurier Cloutier, Journal La Presse (31 janvier 2007)

« La route de Dorval à Berthier nous fait traverser Montréal en passant par l’autoroute 40. Temps gris, neige grise, ville grise. Mon Dieu que c’est laid. Et ces trous dans les routes, ces fils électriques qui pendouillent, accrochés à des poteaux qui penchent dans tous les sens… On dirait l’Amérique, en plus moche, en plus pauvre… en BEAUCOUP plus pauvre »
Source : Minh Quang, Yvonet (28 juillet 2004)

« Au Québec, (…) il y aurait une trentaine de viaducs qui sont en moins bon état que celui qui s’est écroulé (…) Le manque de ressources est un problème chronique »
Source : Pauline Gravel, Journal Le Devoir (3 octobre 2006)

« Plusieurs bâtiments de l’hôpital pour enfants Sainte Justine de Montréal pourraient s’ecrouler en cas de vent violent »
Source : Journal 24 heures (24 octobre 2007)

« Avec son manque d’uniformité architecturale (…) le mauvais goût de certains commerçants et sa saleté devenue tristement légendaire, Montréal est une ville qui remet en question les notions d’esthétisme »
Source : Radio-Canada (30 janvier 2006)

« Je me souviens assez précisément de mes premiers sentiments à l’égard de Montréal, c’était en février 1998. J’avais trouvé la ville sale, grise, déprimante. Son tissu urbain effiloché, mité de terrains vagues convertis en parkings, les rues défoncées, la crasse, participaient au sentiment de cité en déshérence. L’indigence des commerces, le manque de grâce des vitrines souvent bordéliques, tout respirait l’absence de volonté esthétique, de soin. Sans parler de ses immeubles à la dérive suintant la pauvreté, de ses mendiants omniprésents (…) Même la foule était à l’unisson de la ville, triste, mal habillée, crottée »
Source : Laurent Gloaguen, Journal La Presse (Dossier « Montréal, ville laide ? », 20 mars 2005)

4. Culture – Enseignement – Éducation

Selon Immigration Québec :

« Le Québec a développé une culture vivante, résolument contemporaine et ouverte sur le monde » (cliquez ici)

La réalité :

 « En 2007, le constat est plus que jamais lourd de conséquences (…) 49 % des québécois ont des difficultés de lecture »
Source : Journal 24 Heures, 14 septembre 2007 (Maryse Perrault, PDG de la Fondation pour l’Alphabétisme)

« L’abandon scolaire des adolescents demeure l’un des plus graves problèmes sociaux du Québec : 27% des jeunes n’obtiennent pas leur diplôme secondaire. À Montréal, la situation est encore plus dramatique : 33% décrochent avant la 5e secondaire »
Source : Nathalie Dyke, revue Interface Vol 21 no. 2 (mars-avril 2000)

« Il est déplorable de constater que trop de nos jeunes enseignants sont des ignares (…) le québécois adulte moyen est l’un des pires lecteurs du monde occidental et nos bibliothèques scolaires sont dans un état pitoyable »
Source : Jean-Pierre Gagnon, Le Bulletin Régional (3 septembre 2006)

« Au Québec, 1,3 million d’adultes (Soit 1 sur 5) sont directement touchés par l’analphabétisme. La récente enquête internationale (EIACA) a démontré que, sur une échelle de 1 à 5, près d’un quart de la population québécoise de plus de 16 ans ne dépasse pas le plus faible niveau de compétence en lecture, écriture et calcul. L’EIACA démontre également que plus de la moitié de la population québécoise de 16 ans et plus n’atteint pas le niveau de lecture et d’écriture jugé souhaitable pour bien fonctionner dans nos sociétés »
Source : Enquête Internationale sur l’Alphabétisation et les Compétences des Adultes (2003)

« Près de la moitié de la population montréalaise âgée de 20 ans et plus n’a pas atteint le niveau collégial (…) dans le sud et l’est de la région, on retrouve des territoires où plus de 60 % de la population n’a pas suivi d’études collégiales »
Source : Robert Choinière & Danièle Dorval, Direction de santé publique de Montréal (13 octobre 2003)

« Au Québec, 43 % des adultes affirment ne lire que très rarement ou jamais »
Source : http://www.lurelu.net/i_articles/pd…

« 66 % des enseignants pensent que la majorité des élèves n’ont pas, à la fin du secondaire, développé le goût de la lecture »
Source : CSLF (2005)

« Au Québec, qui vérifie la qualité de l’enseignement dans nos écoles ? Qui est responsable d’évaluer, sur le terrain, la qualité des cours de français ou de mathématiques ? Personne »
Source : Réjean Breton (http://members.tripod.com/ BrigitteP/index.html</…< a>)

 

 5. Société

Selon Immigration Québec :

« L’attrait du Québec comme terre d’accueil pour les immigrants tient en grande partie aux valeurs fondamentales qui le caractérisent » (cliquez ici)

La réalité :

« 59 % des Québécois de souche admettent être racistes (…) Autre donnée intéressante : les Québécois sont plus racistes que les autres Canadiens »
Source : Sondage Léger Marketing réalisé pour Le Journal de Montréal et le réseau TVA (15 janvier 2007)

« La police a identifié une dizaine de gangs de rue fortement criminalisés, responsables de neuf homicides et 29 tentatives de meurtre depuis le début de l’année à Montréal (…) Au métro St-Michel et à l’école Joseph-François-Perrault, les membres des Bo-Gars font régner la terreur (…) Les gangs sont présents dans les quartiers défavorisés de Montréal et recrutent des jeunes de 12 à 13 ans »
Source : Interview du chef de la police de Montréal, Y. Delorme, sur la chaîne TVA (14 août 2006, 18h)

« Québec est le repère des voleurs professionnels de véhicules en Amérique du Nord (…) Les voleurs de véhicules au Québec sont parmi les plus expérimentés au monde »
Source : Craig Armstrong, PDG de Repérage Boomerang Inc. (13 Février 2007)

« Pour les infractions relatives à la drogue, Montréal-centre arrive toujours en tête avec 21.3% »
Source : Université de Montréal

« Au Canada, c’est le Québec qui affiche les taux de divorce les plus élevés tandis que les provinces Maritimes, la Saskatchewan et l’Alberta ont les plus faibles »
Source : Pr. Anne Marie Ambert, Institut Vanier de la Famille (2005)

« Les québécois sont très déconnectés du reste du Canada »
Source : Gouverneure Générale du Canada (Septembre 2006)

« La monoparentalité est un phénomène très répandu à Montréal. Le tiers des familles ayant des enfants est constitué d’un seul parent »
Source : Robert Choinière & Danièle Dorval, Direction de santé publique de Montréal (13 octobre 2003)

« La détresse sociale existe toujours et les difficultés persistent »
Source : Jean-Marc Potvin, directeur du Centre Jeunesse de Montréal (Juin 2007)

 

6. Fiscalité

Selon Immigration Québec :

« La fiscalité du Québec est axée sur un taux d’imposition des profits parmi les plus avantageux en Amérique du Nord. Ce taux d’imposition peu élevé, combiné à certaines mesures fiscales favorables aux nouvelles entreprises et aux investissements, rendent le régime québécois des plus compétitifs » (cliquez ici)

La réalité :

« Le contribuable québécois est le plus taxé en Amérique du nord »
Source : Valentin Petkantchin, directeur de la recherche à l’Institut Économique de Montréal. (juin 2006)

« Nous sommes le territoire le plus lourdement taxé d’Amérique du Nord »
Source : Jean-Luc Migué, président du Conseil scientifique de l’Institut Economique de Montréal (19 Février 2000)

« Le fardeau fiscal des Québécois est le plus élevé en Amérique du Nord »
Source : Monique Jérôme-Forget, présidente du Conseil du trésor et ministre responsable de l’Administration gouvernementale (31 janvier 2004)

« Le Québec n’a pas les moyens de réduire le fardeau fiscal des contribuables »
Source : Dr Gaétan Barrette, président de la Fédération des Médecins Spécialistes du Québec (24 mai 2007)

« Les automobilistes du Québec sont surtaxés »
Source : Robert Gagné, professeur à HEC Montréal


Le mot de la fin…


Les lignes ci-dessus démontrent bien évidement à quel point les allégations racoleuses d’Immigration Québec en vue d’attirer des immigrants sont mensongères, délirantes et pathétiques. Certes, les rêves et les idéaux en prennent un sérieux coup, mais rassurez-vous : Même les belles photos du Canada qui nous ont tous fait rêver (lacs turquoise, montagnes, forêts de séquoias, petites îles au milieu d’un fleuve) ont été prises le plus souvent dans les provinces de l’ouest (Alberta et Colombie Britannique). Le titre de « Belle Province » n’est qu’un slogan commercial dont s’est affublé le Québec pour attirer le chaland et ses devises. Pathétique une fois de plus… La vraie « Belle Province » du Canada, c’est la Colombie Britannique. Que ça plaise ou non aux rabatteurs d’Immigration Québec.

Veuillez noter : Si cette page web s’adresse en particulier aux français, c’est parce que la France est le territoire de chasse privilégié des missionnaires d’Immigration Québec. Si vous êtes un candidat à l’immigration originaire d’un autre pays francophone (Maghreb ou Afrique Noire par exemple), ne vous faites surtout pas d’illusions : C’est exactement le même sort qui vous attend.
A bon entendeur…

Réalisé par un collectif d’immigrants représenté par Mme Mireille Maresquier

Il faut en parler et alerter les medias français sur le sujet…

2 commentaires

  1. Je ne fréquente plus beaucoup le site Agoravox, parce que les articles proposés sont de qualité très inégale. On peut trouver des textes intéressants, mais il y a aussi beaucoup d’auteurs antisémites, misogynes ou réactionnaires, voire illuminés.
    Le texte ci-dessus est tellement hostile qu’on peut se demander s’il n’a pas été inspiré par un mouvement canadien anglophone !

  2. Agoravox est une bande d’angolâtre, probablement. Si tout n’est pas rose au Québec, comme partout ailleurs, il faut voir le problème autrement, avec des fédéraux hostiles, notamment libéraux (francophone ou anglophone d’ailleurs), juste là pour assimiler ou détruire la nation québecoise et, plus largement, des francophones d’Amérique du Nord et qui préfèrent voir pousser des hôpitaux privés à Montréal plutôt que de développer les hôpitaux publics qui sont de langue française.
    Mais de toute façon, Agoravox ne doit pas être férue d’histoire pour connaître le contexte québecois que je suis d’assez près depuis quinze ans.
    Agoravox n’a pas l’air de se plaindre que les français subissent de la discrimination à l’embauche…en France, de même que les migrants francophones s’apprêtant à utiliser le français, qu’on leur demande ensuite d’oublier. Et si on se bat pour travailler en français, je vous passerai les insultes et les vexations que j’ai moi-même subies à ce titre.
    Un anglais ou états-unien francophobe venant juste en France pour profiter de notre système est mieux reçu qu’un africain diplômé francophone désirant s’intégrer et pouvant aider de même son propre pays. Et s’il veut tout en anglais, l’administration se plie à sa volonté (sur le terrain, les salariés sont largement plus hostiles à cette angolâtrie, fort heureusement).
    La France est le premier pays raciste envers ses citoyens et la francophonie: elle devrait même en être exclue! ça plairait certainement à Pécresse, Fioraso, Allègre, Dati, Sarkozy, Lagarde, les idiots de service de l’anglofolie francophobe.

Les commentaires sont fermés pour cet article.