Francisation des commerces: Impératif français appuie Québec

Toy's R UsArticle de La Presse canadienne

En 2012, plusieurs détaillants, Best Buy, Costco, Walmart, GAP, Old Navy, Guess, Toys »R »Us et Curves, ont contesté en cour la demande de modifier leurs enseignes.

Curves(…) Le président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault, déplore que certaines entreprises soient prêtes à dépenser des millions de dollars pour s’opposer à des mesures qui seraient «davantage respectueuses de l’environnement linguistique québécois».

Selon lui, il s’agit d’un geste « d’hostilité, de provocation et d’arrogance » (…)

La suite : http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/actualites-judiciaires/201405/10/01-4765452-francisation-des-commerces-imperatif-francais-appuie-quebec.php

Sur le même sujet : http://www.imperatif-francais.org/s1-articles/articles-2014/de-grosses-entreprises-et-des-millions-de-dollars-contre-le-francais/

3 commentaires

  1. Je propose un hymne national temporaire en attendant la souveraineté du Québec. Sur l’air de O Canada.
    3e couplet:

    On a marché sur mon fleurdelisé,
    On a bafoué ma langue, on l’a brisée,
    J’exige donc une fierté sincère
    Une considération
    L’éloquence est la messagère
    De notre détermination
    Notre société, dans sa croisière,
    Revendiquera l’ensemble de ses droits,
    Revendiquera l’ensemble de ses droits

  2. Quel commerçant anglophones?…La majorité des commerce se prétendant anglophones sont tenus par des allophones a Montréal!?….Vous seriez surpris de voir comment les véritables anglophones au Québec acceptent la prédominance francophone sur l’affichage,. Quand comprendrez vous que ce sont les allophones qui veulent imposer l’anglais aux Québécois!…..A ce je sache, des propriétaires aux noms de familles a consonance Italienne, Grecque, Indous, Chinois etc etc etc… ne sont pas des anglophones? ….Avez vous oubliés les illégaux de la loi 101 qui aujourd’hui se prennent pour des anglophones?…..Jamais ne reconnaitrai ces francophobes qui refusaient d’aller a l’école francophone comme des anglophones!……Alors qu’ils s’adaptent et se conforment a la loi 101 ou qu’ils déménagent en Ontario!

  3. En tant que commerçant qui beigne dans l’univers des affaires anglophones à tous les jours, je trouve que lorsque nous employons les termes « hostilité et provocation » ça ne fait que renforcer l’idée que la politique d’affichage est une guerre. Si les commerçants anglophones sont convaincus dans le plus profond de leur être qu’ils sont supérieurs, nous devons faire comme eux et être prèts à investir de l’argent, beaucoup d’argent, pour propager et publiciser la domination de la langue française au Québec.
    Arrêtons de nous plaindre et faisons comme ils le disent si bien: « put our money where our mouth is »!
    PKP n’as pas attendu l’argent du fédéral pour se donner un machine à propagande comme le Colisée de Québec. Cessons de battre en retrait, ça prend pas moins d’anglais, mais plus de français!

Les commentaires sont fermés pour cet article.