FESTIVAL L’OUTAOUAIS EN FÊTE

Des coupes, à moins de deux semaines! C’est au tour du gouvernement du Québec de nuire au festival de la francophonie L’Outaouais en fête.

L'Outaouais en fêteAprès les catastrophes météorologiques (pluies diluviennes et orages), c’est maintenant au tour du gouvernement du Québec de nuire au festival de la francophonie L’Outaouais en fête.

Le sinistre est de taille! À moins de deux semaines, le festival a appris qu’il serait privé de près de 50 000 $ en subventions gouvernementales. « C’est près de 15 % de notre budget que le gouvernement du Québec vient de couper et ceci à minuit moins cinq du festival ! », de déclarer le président-général du festival, Jean-Paul Perreault.

Oui, vous avez bien lu « à moins de deux semaines » du festival et cela alors que le festival a pris tous ses engagements financiers et contractuels!

Nous avons fait appel à la députation libérale régionale et à la ministre responsable de l’Outaouais, Madame Stéphanie Vallée, pour qu’elles interviennent sans tarder pour faire renverser ces décisions nuisible à la région, mais nous sommes toujours dans l’attente de bonnes nouvelles!

On voudrait affaiblir la culture et la francophonie, tuer un festival qui en fait la promotion, que l’on ne choisirait pas d’agir autrement !

Venir le dire en grand nombre du 20 au 24 juin

Nous invitons la population à protester contre ces coupes injustifiées de dernière minute contre la culture, nos artistes, la francophonie, la langue française, les OSBL, le bénévolat, mais aussi à venir le dire en grand nombre, du 20 au 24 juin, tout en profitant de l’excellente programmation qui rassemblera, dans le superbe parc des Cèdres de Gatineau, au bord de la rivière des Outaouais, les plus grands artistes du Québec et de la francophonie : Louis-Jean Cormier, la Compagne Créole, Cœur de Pirate, Éric Lapointe, Jimmy Hunt, Marjo, les Cowboys Fringants, le Vent du Nord accompagné de l’Orchestre symphonique, Ari-Cui-Cui et plusieurs autres

Adresses utiles :

Madame Dominique Vien
Ministre du Tourisme
ministre@tourisme.gouv.qc.ca

Madame Hélène David
Ministre de la Culture et des Communications
Ministre@mcc.gouv.qc.ca

Madame Stéphanie Vallée
Ministre responsable de l’Outaouais
ministre@justice.gouv.qc.ca

Monsieur André Fortin
Député de Pontiac
Andre.Fortin.Pont@assnat.qc.ca

Source :

Jean-Paul Perreault
Président-directeur général
Festival L’Outaouais en fête
www.festivaloutaouaisenfete.com
president@festivaloutaouaisenfête.com

3 commentaires

  1. brodie123 il faudrait que tu parle le français si tu veux te faire comprendre,moi je trouve qu’il y a trop d’anglais comme toi qui parle pas français et qui veule pas le parlé, il y a 9 autre provinces qui sont unilingue anglaise cela serait parfait pour toi.
    L’anglais prend trop de place au Québec.

  2. Not one cent of my tax money to go to this discriminatory event! No more handouts! Either everyone is made to feel welcome or finance it yourselves! This is Canada with TWO OFFICIAL LANGUAGES – NOT JUST FRENCH! ENOUGH!

  3. Le prospérité de la langue et culture française n’a jamais été importante pour les libéraux et ils le prouvent encore cette fois-ci. Pour eux, la priorité, c’est que nous parlions tous un anglais parfait sans accent juste au cas où un anglophone viendrait nous parler. Il ne faudrait surtout pas que le dit anglophone subisse l’affront de nous entendre faire la moindre faute en anglais, hein.

    Mais quand il s’agit du français, c’est toujours optionnel

Les commentaires sont fermés pour cet article.