« Des tireux de roches! »

Couillard - Lisée : du pareil au même!

MSSSAu cours du mois d’octobre, dans le cadre du dépôt du projet de loi no 10 modifiant l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux, Impératif français, en s’appuyant sur ses recherches précédentes et sur les statistiques du recensement de 2011 où 599 225 personnes (ou 7,7 % de la population du Québec) se déclaraient de langue maternelle anglaise, recommandait fortement au ministre responsable et au gouvernement du Québec d’abandonner leur pratique discriminatoire qui consiste à distinguer les établissements de santé et de services sociaux sur une base linguistique.

Aujourd’hui, Impératif français ne peut que mesurer la justesse de sa recommandation face au manque de vigilance, voire d’incompétence linguistique du gouvernement Couillard qui accepte béatement que le gouvernement fédéral ait investi un champ de compétence exclusive au Québec, soit la santé, de 2008 à 2013, en versant 45 millions pour bilinguiser le réseau de la santé. Pire encore, Impératif français voit le Parti québécois et un candidat à sa direction, Jean-François Lisée, opiner du bonnet et accepter que le fédéral « donne » 23 millions à l’Université McGill pour former en anglais des professionnels de la santé francophones pour offrir des services de santé en anglais et 22 millions à un organisme sans but lucratif, membre du Quebec Community Groups Netwok, le Community Health and Social Services Network, pour s’assurer que ces services en anglais soient offerts partout au Québec, et ce, même dans les régions les plus francophones du Bas-Saint-Laurent, du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de la Mauricie!

Dans ce contexte surréaliste où des membres de l’Assemblée nationale, même de la députation du Parti québécois, ont perdu la signification de la notion de français langue officielle et langue commune d’usage public au Québec, le président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault, tient à rappeler que : « Partout dans le monde, il est convenu que vous vous faites soigner dans la langue nationale du pays où vous êtes hospitalisés en ayant recours, au besoin, aux services d’un interprète. » Pourquoi en serait-il autrement au Québec?

Évidemment, quand vous croyez, à l’instar de M. Lisée, que se défendre contre la l’anglicisation institutionnelle du Québec dans toutes les sphères d’activités vous assimile à des « tireux de roches aux Anglais », il y a péril en la demeure. Impératif français ne peut donc qu’encourager les Québécoises et Québécois, toutes origines confondues, à exiger du gouvernement Couillard et de l’opposition officielle qu’ils affirment haut et fort que le français est toujours la seule langue officielle du Québec!

Adresses utiles :

Philippe Couillard
Philippe Couillard
Chef du Parti libéral et premier ministre du Québec
info@plq.org

Jean-François Lisée
Jean-François Lisée
Parti québécois
Jean-Francois.Lisee.ROSE@assnat.qc.ca

Source ;
Jean-Paul Perreault
Président
Mouvement Impératif français
www.imperatif-francais.org