Depuis le Pastagate, l’OQLF et le gouvernement du Québec se sont écrasés!

OQLFIls ont tout fait pour décourager les citoyens de revendiquer le respect de leurs droits en sabotant le mécanisme de plainte.

Il leur faut maintenant organiser à forts coûts des thérapies pour « guérir » le personnel.

Extrait du Devoir :

Une «thérapie de groupe» à l’OQLF pour se remettre du «pastagate»

Les quelque 240 employés de l’Office québécois de la langue française (OQLF) ont eu besoin d’une «formation», au coût de 17 786 dollars, pour se relever de l’épisode du «pastagate».

La suite à http://www.ledevoir.com/politique/quebec/412302/une-therapie-de-groupe-a-l-oqlf-pour-se-remettre-du-pastagate

Sur le même sujet :

La trahison de l’OQLF et du gouvernement!
Le Buonanotte a-t-il dit la vérité?
« NOUS PREND-ON POUR DES NOUILLES? »

5 commentaires

  1. Oui c’est vrai! Je suggère des manifestations dans les rues de Montréal et de Hull et ailleurs à l’automne prochain, et ce en collaboration avec les Mouvements Québec Français, les syndicats et autres.

  2. La langue qui exerce une pression, c’est l’anglais. Moi je préfère quelqu’un qui parle mal français mais qui fait un effort pour le parler.

    Que faites-vous de l’apprentissage des autres langues? Le russe, le chinois, l’allemand, le portugais? Pour vous le bilinguisme est une fin? Pas de multilinguisme?

  3. La langue qui exerce une pression, c’est l’anglais. Moi je préfère quelqu’un qui parle mal français mais qui fait un effort.

    Que faites-vous de l’apprentissage des autres langues? Le russe, le chinois, l’allemand, le portugais? Pour vous le bilinguisme est une fin? Pas de multilinguisme?

  4. Des feluettes. L’OQLF est un organization qui ne sait faire la différence entre promotion d’une langue et l’interdiction d’une autre langue. La promotion du français commence en la parlant correctement pas en banissant l’anglais. Tout les petits Québecois de demain doivent être bilingues…il faut réaliser un jour que nous sommes en Amérique du Nord pas en France. Il nous faut évoluer et arrêter de cracher sur les anglos qui sont içi depuis 300 ans.

    • Madame Houde, j’ai fait un petit tour dans votre forum afin de bien comprendre votre personnage. En lisant la section (grotesque) intitulée « Pourquoi je déteste la loi 101 », j’ai constaté que vous affirmiez vous-même que votre propre fils ne parlait même pas français (alors que vous êtes francophone!) et que cela a été un terrible calvaire pour lui de devoir intégrer le réseau d’écoles françaises après être arrivé d’Ontario en 1980.

      Laissez-moi d’abord vous dire ceci: vous être une femme irresponsable, assimilée, dépourvue de principes et très mal placée pour nous dire quoi faire.

      Vous n’avez même pas été en mesure de transmettre votre propre langue à votre fils en habitant en Ontario, soit la province voisine. Le Canada n’est-il pas un pays bilingue? Pourquoi « les petits Québécois », comme vous dites, devraient nécessairement être TOUS bilingues alors que les Canadiens des autres provinces ne devraient selon vous pas apprendre le français?

      Vous nous dites également qu’ils est inacceptable qu’un pays oblige les enfants d’immigrants à étudier dans sa langue. MERCI de reconnaître que le Québec est un pays. Et pour répondre à votre commentaire, si vous déménagez en Chine avec un enfants, oui, il devra effectivement étudier en chinois. Ce n’est qu’une question de logique, de savoir-vivre, de respect de notre pays adoptif et de cohésion sociale.

      « il faut réaliser un jour que nous sommes en Amérique du Nord pas en France ». Très bien. Mais nous ne sommes pas en ANGLETERRE non plus, et aux dernières nouvelles, la langue officielle du Québec est le français.

      Allez donc cracher votre venin là où voudra vous entendre: retournez en Ontario. Et bonne route !

Les commentaires sont fermés pour cet article.