Dégueulasse!

Festival international du Startup

Startup FestivalCe festival, qui se déroulera à Montréal du 9 au 12 juillet 2014 et qui, de surcroît, est subventionné grâce à vos impôts par la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec et est commandité par des entreprises ou organismes d’ici tels que Vidéotron, la Chambre de commerce, Tourisme Montréal et d’autres, vous reçoit en anglais à la page d’accueil de son site Web auhttp://startupfestival.com/

En cherchant méticuleusement, vous trouverez bien camouflé dans un coin, en bas de page, en minuscule le mot « Français »!

En plus, pas un seul atelier n’est offert en français et un grand nombre d’hyperliens de la version française abrégée conduisent à des pages sans un mot de français!

On aurait voulu présenter Montréal, le Québec comme étant anglais ou encore banaliser, inférioriser ou écraser le français et multiplier l’image qu’il est impossible de parler d’entreprenariat et de démarrage d’entreprise en français que l’on ne s’y serait pas pris autrement!

Pour être certain que le message sera compris, l’icône « Inscrivez-vous » vous conduit aussi à une page en anglais. Mais puisque les organisateurs ont besoin de votre argent, ils ont ajouté sur cette page quelques mots en français!

Nous ne payons pas des impôts à nos gouvernements et nous n’encourageons pas nos entreprises ou organismes pour qu’après ils appuient des projets qui nous rabaissent!

Pour commentaires :

info@startupfestival.com
http://startupfestival.com/contact-international-startup/

Chambre de commerce du Montréal métropolitain
info@ccmm.qc.ca

Tourisme Montréal
http://www.tourisme-montreal.org/Contactez-nous

4 commentaires

  1. NON au financement PUBLIC des autres langues que le FRANÇAIS, la seule langue officielle du Québec… sinon comment les nouveaux arrivants et les anciens venus d’ailleurs pourront s’intégrer et comprendre la situation socio-politico-linguistique du Québec ??? … dont la majorité francophone est la seule en Amérique du Nord sur son territoire entouré de la mer anglophone et souvent francophobe avec la Presse contrôlée par de purs fédéralistes. Si les Québécois, endormis dans leur indifférence identitaire ne se réveillent pas bientôt pour se donner un pays, ils disparaîtront de la face de l’Histoire au grand plaisir du ROC-WASP-Orangiste-KKK.

    • Il faut lire Serge Cantin en page B5 du journal Le Devoir des 7-8 juin: « De quoi payons-nous le prix? de la défaite ou d’y avoir survécu? »
      Le prix de la survivance, c’est cette culpabilité identitaire intériorisée qui fait que les Québécois demeurent encore et toujours vulnérables aux entreprises de culpabilisation dont ils font régulièrement les frais. Fernand Dumont (Genèse de la société québécoise, Boréal, 1993) proposait qu’on raccorde ce que nos ancêtres avaient dû dissocier: La communauté nationale avec un grand projet politique…

    • p.s. La référence: http://www.vigile.net/La-souverainete-dans-l-impasse

      « …Je parierais même que les Québécois demeureront nationalistes jusqu’à leur dernier souffle, voire au-delà, je veux dire lorsqu’ils n’auront même plus de mots français pour exprimer leur attachement à leur défunte patrie, comme dans la chanson Mommy qu’interprétait naguère Pauline Julien et qu’a reprise l’incomparable Fred Pellerin. […] »

  2. start-up ➔ éclosion / jeune pousse

Les commentaires sont fermés pour cet article.