De grosses entreprises et des millions de dollars contre le français

De grosses entreprises et des millions de dollars contre le français

Oublions les entreprises qui nous oublient et encourageons celles qui nous respectent!

Gatineau, le 12 avril 2014 – Pendant que des compagnies mènent une lutte juridique coûteuse et impitoyable contre les Québécois pour ne pas avoir à ajouter un descriptif ou un générique en français à leur nom anglais, d’autres, habitées par un sens des affaires et le souci d’offrir un bon service à la clientèle, choisissent et adoptent des noms d’entreprise entièrement en français afin de respecter le marché québécois et sa volonté de vivre dans un environnement de langue française.

Rien dans la loi n’interdit aux entreprises de se doter d’un nom en français. Mieux l’esprit de la loi et la volonté populaire les y encouragent. C’est donc un choix délibéré anti-Québec que font certaines entreprises. (http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2014/04/20140410-111025.html)

future shopLes Best Buy, Costco, Gap, Old Navy, Guess, Walmart, Banana Republic, Future Shop… font ce choix. Pire, elles ont même choisi de dépenser des millions de dollars en frais juridiques pour ne pas afficher dans leur nom d’entreprise un seul mot de français!

Encourageons les entreprises qui nous respectent! Ce n’est pas le choix qui manque. Il y a toutes celles qui depuis toujours ont un nom français et toutes celles qui bien qu’ayant un nom en anglais ailleurs dans le monde ont opté de respecter la loi qui ne leur interdit pas d’afficher au Québec des noms français : Tigre Géant (Giant Tiger), Bureau en gros (Staples), La Baie (The Bay), Couche-Tard (Winks), L’Équipeur (Wear House), PFK Poulet frit Kentuchy (Kentucky Fried Chicken), Centre japonais de la photo (Japan Camera Center), Queues de castor (Beaver Tail), Chalet suisse (Swiss Chalet), Village des valeurs (Value Village), etc. et tout récemment à Gatineau, Dormez-vous? (Sleep Country)…

Oublions les entreprises qui nous oublient et encourageons les autres!

Jean-Paul Perreault
Président
Mouvement Impératif français

5 commentaires

  1. Il y a quelques erreurs dans votre texte. L`équipeur= Mark`s Work Wearhouse, et Couche Tard est une entreprise québécoise qui a acheté des entreprises à l’extérieur du Québec, et a choisi d’utiliser des noms anglais pour leurs magasins à l’extérieur du Québec (principalement Mac`s, mais il y a aussi Circle K, On the Run, et Wink`s). Cependant, l’un de ceux, On the Run, se trouve au Québec, uniquement en anglais à plusieurs endroits …. donc,Couche Tard marche pas comme exemple pour appuyer votre argument….

  2. Il y a un restaurant au Québec qui s’appelle Chalet suisse ? Où ?

  3. Il y a un restaurant au Québec qui s’appelle Swiss Chalet ? Où ?

  4. Thank goodness and the World Trade Organization for free speech.

    It has been a pleasure educating you.

    Steve Stunning

    • Pauvre Steve. C’est facile de frapper les plus petits. Le Français est très menaçant pour la langue de Shakespeare qui ne compte qu’autour de 300 millions d’adeptes en Amérique du nord. Nous les 6 millions de Frogs, de par notre souci de nous faire respecter un tant soit peu, faisons peur à tout ce beau monde? Hum… Ta réaction est bien celle d’un Bully, tu sais celui qui vole la sacoche des vieilles dames… Il est clair que ta notion dite «educating» démontre que, non seulement tu manques de classe, mais tu manques sérieusement d’information et… d’éducation.

Les commentaires sont fermés pour cet article.