Campagne « Uni-e-s contre la francophobie! »

Campagne « Uni-e-s contre la francophobie! »

Depuis plusieurs années, plusieurs études et ouvrages ont été consacrés au phénomène de la francophobie ou du « Québec bashing ». L’infériorisation, la diabolisation, la stigmatisation et le dénigrement fondés sur des différences culturelles ne doivent plus exister! 

Avec vous… Ensemble, unis contre la francophobie!

Depuis la dernière campagne électorale, on peut aisément constater une escalade du discours de dénigrement des Québécoises et des Québécois eu égard à leurs aspirations « séparatistes », leurs politiques linguistiques et récemment le projet de charte des valeurs. Il ne se passe pratiquement pas une journée sans qu’ils ne soient taxés de xénophobie ou ne fassent l’objet de toutes sortes d’insinuations calomnieuses.

Rester silencieux devant ces dérapages porte à conséquence.
C’est pourquoi , le mouvement Impératif français, la Société Saint-Jean Baptiste de Montréal et le Mouvement Québec français lancent conjointement cette campagne de publicité radio et télé contre la francophobie qui, grâce à votre participation, sera vue et entendue partout. Nous vous remercions de votre appui et nous vous demandons de nous confirmer votre participation!

Sources :
Jean-Paul Perreault
Président
Mouvement Impératif français

Mario Beaulieu
Président
SSJB de Montréal et
Mouvement Québec français

3 commentaires

  1. Le message devrait être en anglais! Ça serait plus pertinent car les francophobe sont généralement pas français! Si non dites plutôt: Je dit oui à la Francophonie!

  2. Excusez-moi, pardon! La francophobie n’est absolument pas la même chose que le « Québec bashing » et encore moins d' »insinuer » que le dernier gouvernement est xénophobe. La culture xénophobe du Québec est apparente depuis le référendum de 1995 alors que les « minorités ethniques » furent blâmées pour le succès du « non »! En tant que francophone et francophile, j’atteste mon appuie et mon amour de langue française, mais je n’appuie toutefois pas la séparation du Québec qui aura un effet néfaste sur la population francophone hors-Québec ni la xénophobie apparente du présent Partie Québécois!

  3. QUÉBEC, MON PAYS
    (sur l’air de O Canada)
    paroles de Roland Pepin
    (Musique de Calixa Lavallée)

    DERNIÈRE STROPHE D’UN HYMNE NATIONAL TEMPORAIRE:

    On a marché sur mon fleurdelisé,
    On a bafoué ma langue, on l’a brisée,
    J’exige donc une fierté sincère
    Une considération
    L’éloquence est la messagère
    De notre détermination
    Notre société, dans sa croisière,
    Revendiquera l’ensemble de ses droits,
    Revendiquera l’ensemble de ses droits

Les commentaires sont fermés pour cet article.