Uni-e-s contre la francophobie

Uni-e-s contre la francophobie

La présentation d’une déclaration commune et d’une recension des cas récents de francophobie et de québécophobie, marquait le lancement de la campagne, initiée par la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJB), en collaboration avec Impératif français et le Mouvement Québec français (MQF).

Impératif français vous invite à la lire, la signer, la partager cette déclaration déjà signée par plusieurs  personnalités!

SIGNER ET PARTAGER LA DÉCLARATION « Uni-e-s contre la francophobie » via le site web : www.francophobie.org

VISITER LA PAGE FACEBOOK : « Uni-e-s contre la francophobie » https://www.facebook.com/uniscontrelafrancophobie

PARTAGER VOS IMPRESSIONS SUR TWITTER : @USCLF Unis contre la francophobie.  #francophobie

 

Lancement de la campagne « Uni-e-s contre la francophobie »

Ajouter votre signature aux 101 personnalités et plus qui ont entériné la déclaration « Uni-e-s contre la francophobie », et unis leurs voix pour la dénoncer. »

Tous ont constaté que, depuis que le gouvernement parle de bonifier la Charte de la langue française, la diabolisation des francophones va jusqu’à associer au nazisme les groupes pacifiques de défense et de promotion du français. Les injures ont atteint une rare et inquiétante intensité dans le cadre du débat sur la laïcité au Québec.

Ils invitent les citoyennes et les citoyens du Québec, du Canada et de partout ailleurs à se lever pour rejeter le discours d’intimidation et de mépris en cosignant cette déclaration, sur le site www.francophobie.org, et à clamer bien haut qu’un débat démocratique doit se fonder sur le respect et la dignité.

La présentation de la déclaration et d’une recension des cas récents de francophobie et de québécophobie, marquait le lancement de la campagne, initiée par la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJB), en collaboration avec Impératif français et le Mouvement Québec français (MQF).

La conférence de presse pour le lancement de cette campagne s’est tenue à la vitrine du Quartier des spectacles, en face du Métropolis, lieu du récent attentat politique contre la première ministre du Québec, dont le gouvernement qu’elle dirige fait l’objet du discours francophobe le plus intense que le Canada ait connu depuis les années post-référendaires.

Étaient également présents Chantale Renaud, Lyne Cadieux, Joëlle Morin, Pierre Dubuc, Ghislain Taschereau, Robert Sirois, Jocelyn Jalette, Denis Trudel, Rémy Trudel, Gilbert Paquette, Michèle Sirois, Ercilia Palacio-Quintin, Jean-François Sylvestre, Marie-Claire Baigner,Tassadit Ould-Hamouda, Farida Zerar, Catherine Fournier, Évelyne Beaudin, Jean-Paul Perreault et François Gauthier parmi tant d’autres.

Mario Beaulieu, le président de la SSJB et du MQF, a présenté les différents volets de cette campagne qui s’étendra sur plusieurs mois en passant par les régions et l’extérieur du Québec.

Une campagne de publicité radio contre la francophobie sera diffusée conjointement avec Impératif français.

Les citoyennes et les citoyens du Québec, du Canada et de partout ailleurs seront invités à la cosigner la déclaration à l’adresse : www.francophobie.org

Consultez le pdf de la recension ici

Étiquettes: