QUI FAIT RECULER LE GOUVERNEMENT DU PARTI QUÉBÉCOIS?

Impératif français s’insurge contre les motifs qui ont conduit la ministre responsable de la Charte de la langue française, Mme Diane De Courcy, et la présidente-directrice générale de l’Office québécois de la langue française (OQLF), Mme Louise Marchand, à exiger la « révision du processus de traitement des plaintes » à quelques semaines de la tenue des audiences publiques de la Commission de la culture et de l’éducation sur le projet de loi 14 « visant à renforcer l’usage du français dans l’espace public… ».

Impératif français n’est pas dupe et sait que les hauts cris des groupes de pression et des médias anglophones, dans les cas de la Société de transport de Montréal (STM), du Buonanotte et autres du même genre, n’ont pour seul but que d’absurdiser et de faire reculer l’Office, sa ministre et le gouvernement dans le dossier de la langue au Québec. En outre, il sait pourquoi les groupes de pression et les médias anglophones attisent la tension linguistique et ridiculisent, ici et ailleurs, la société québécoise. Mais, il ne comprend pas pourquoi l’Office et la ministre, Mme De Coucy, veulent agir si vite

Pourquoi alors inviter des personnes et des organismes à investir temps et énergie lors d’audiences publiques pour « renforcer l’usage du français dans l’espace public », si les orientations et les décisions sont prises d’avance?

Adresse utile :

Diane De Courcy
Diane De Courcy
Ministre responsable de la Charte de la langue française
cabinet@micc.gouv.qc.ca