PRIX CITRON D’IMPÉRATIF FRANÇAIS

École Gisèle-Lalonde à l’ONU le 3 mai, le Canada accepte, enfin, de rencontrer les élèves. La France, la Belgique et le Québec avaient depuis longtemps accepté.

Extrait du journal Le Droit du samedi 27 avril 2013 :

Des élèves de l’École secondaire publique Gisèle-Lalonde à l’ONU

« Les élèves du Cercle des débats onusiens de l’École secondaire publique Gisèle-Lalonde auront finalement droit à une rencontre avec des ambassadeurs canadiens installés à New York. Prétextant des compressions budgétaires, la mission canadienne de l’ONU avait d’abord refusé de rencontrer le groupe d’élèves le 3 mai prochain. Un des responsables du voyage de fin d’année, l’ancien député bloquiste Richard Nadeau, a reçu la confirmation que la délégation canadienne a changé son fusil d’épaule, hier. Lors de leur voyage dans la métropole new-yorkaise, les élèves en profiteront pour rencontrer des représentants et diplomates français, belges et québécois. Le premier refus de la délégation canadienne de l’ONU lui a valu un Prix citron d’Impératif français en mars dernier. »

******************

Les lauréats 2013 du prix Citron d’Impératif français