NOUS METTONS LES LECTEURS EN GARDE

Nous mettons les lecteurs en garde, car la lecture des propos de Jean-François Lisée rapportés dans l’article « Un seul appel suffit pour bilinguiser les travailleurs de la STM » ( « Bilinguism for STM workers a phone call away ») risque de vous mettre en colère! Pire, en furie!

Dans cet article, Jean-François Lisée invite la STM à angliciser ses exigences d’embauche et de dotation de personnel pour satisfaire quelques anglophones de Montréal qui refusent d’apprendre le français ou de le parler. Bien pire, il traite l’Office québécois de la langue française (OQLF) comme une bébelle à laquelle « il suffit de téléphoner » (« Simply call the OQLF ») pour angliciser les exigences d’embauche au Québec .

Impératif français rappelle au gouvernement du Québec, à l’OQLF et plus particulièrement au ministre Jean-François Lisée qu’il est de la responsabilité de tous les Québécois et Québécoises d’apprendre le français et de le parler. Le français est au Québec la langue commune d’usage public.

Le refus d’apprendre le français et de l’utiliser ne confère à personne le droit d’angliciser le Québec, d’exiger le bilinguisme institutionnel, de priver les travailleurs et travailleuses de leur droit d’exercer leurs activités en français, de leur droit de gagner leur vie!

Quant aux touristes ou visiteurs d’ailleurs, ceux-ci doivent savoir que, comme ailleurs dans le monde, il leur faut par intérêt, par plaisir ou par savoir-vivre apprendre les rudiments de base de la langue du « pays » que l’on visite.  

À quoi l’attitude et les propos de Jean-François Lisée vous font-ils penser?

Adresses utiles :

Jean-François Lisée
Jean-François Lisée
Ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur
ministre@mri.gouv.qc.ca

Diane De Courcy
Ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles
Ministre responsable de la Charte de la langue française
cabinet@micc.gouv.qc.ca

**********

Source :

Impératif français
Recherche et communications
www.imperatif-francais.org
Imperatif@imperatif-francais.org