L’Outaouais aux urnes

Faire le bon choix! Ceux qui comprennent que tout ce qui est uniquement en français, en plus d’être parfaitement légal, s’adresse à tout le monde sans exception…

À l’occasion de la campagne électorale municipale, nous invitons les électeurs et les électrices à voter, le 3 novembre prochain, pour les candidats et les candidates à la mairie et aux postes de conseillers qui :

– s’assureront que le français est au Québec la langue commune d’usage public, la langue que tout le monde doit connaître et parler, sinon apprendre;

– auront compris que tout ce qui est uniquement en français, en plus d’être parfaitement légal, s’adresse à tout le monde sans exception, et que le français est la langue d’inclusion, la langue commune de la diversité, une langue à partager;

– cesseront de pratiquer le bilinguisme institutionnel et d’encourager de ce fait l’exclusion, le non-apprentissage du français et l’anglicisation;

– se seront engagés à agir contre le vol, la corruption et la fraude pratiqués par de nombreux Ontariens qui, bien que résidant au Québec, se soustraient à leur obligation de payer leurs impôts dans leur province de résidence pour les payer en Ontario, volant ainsi leurs concitoyens qui se trouvent ainsi obligés de payer plus et trop de taxes et d’impôts;

– s’engageront à organiser une vaste campagne promotionnelle, diffusée en Outaouais et en Ontario, de mise en valeur de l’appartenance au Québec, de l’Outaouais  afin de contrer la campagne menée en Ontario par des promoteurs immobiliers qui invitent les Ontariens à s’établir en Outaouais, sans jamais se soucier de promouvoir l’identité québécoise et le caractère français de nos villes et villages;

Le 3 novembre prochain, faites le bon choix !

Source :

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications